Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Philippe Kouhon : Mes excuses à Affi et aux militants du FPI


Que n’ai-je pas entendu et lu comme commentaires sur certains post des réseaux sociaux, mais aussi comme lettres de protestation et d’indignation à mon égard, suite à ce que j’ai cru être une analyse de la situation politique surtout pour le FPI qui viendrait de loin et qui a la responsabilité historique de ramener la Côte d’Ivoire sur les rails mais par erreur d’appréciation pourrait tomber à tort ou à raison dans le piège du régime de Ouattara qui n’a toujours pas abandonné son projet d’anéantir le parti du président Laurent Gbagbo. Et même si des personnes m’ont attribué l’ethnie Bété ou encore wobé de Kouibly par méconnaissance de ma personne, je trouve juste toutes ces réactions qui démontrent que le FPI est et reste un grand village dont le marigot est sacré et quiconque s’amuse à boire de cette eau sans en être un initié trouvera les foudres des génies du village.

Et je n’en ferai aucun commentaire. Si ce n’est d’exprimer moi aussi à mon tour mon regret d’avoir causé tant de malaise au sein du FPI. Le président Pascal AFFI NGUESSAN est et demeure le président du FPI et le chef charismatique du parti bleu-blanc.
Je viens ainsi par ces lignes présenter toutes mes excuses à tous ceux qui auraient été choqués par mes écris. Le pays nous appelle, la Côte d’Ivoire a besoin de tous ces fils pour sa reconstruction. M. AFFI est ivoirien et il a sa part de responsabilité à jouer dans cette bataille pour le retour d’un état de droit dans notre pays. Mais avant de terminer ces lignes, et pour être en paix avec ma conscience, souffrez que j’insiste sur cette autre préoccupation : Le FPI est un parti politique. Je ne suis pas militant du FPI. Je n’avais donc pas à m’y investir. Mais Laurent Gbagbo quant à lui est le président de tous les ivoiriens, donc le mien. Alors, voudrais-je ici trouver les mots justes pour demander à AFFI et à ses camarades du FPI de nous aider à libérer notre président qui croupit injustement dans la prison de Schevenigen. L’histoire lui sera reconnaissante !

Dieu bénisse la Côte d’Ivoire !

Philippe KOUHON
pkouhon@gmail.com








Mercredi 18 Septembre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par Zogo Toussaint GOBA le 19/09/2013 00:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cet éclairage courageux.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3279 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 50975 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5740 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires