Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Patson et ses protégés de «La vie de ma mère, ma banlieue est drôle»

Ils font leurs débuts au Splendid, le fameux café-théâtre parisien de la bande des Bronzés. 40 représentations cet été pour les 6 jeunes comédiens de «La Vie de ma mère ! Ma banlieue est drôle». Ils ont entre 13 à 26 ans, viennent de Sarcelles, et racontent avec humour leur banlieue dans une série de sketches mis en scène par l'humoriste Patson, un ancien du Jamel Comedy Club.


Il y a la femme enceinte en djellaba qui peste contre l'ascenseur en panne et le juge «raciste» parce qu'il ne marche «jamais pour les Noirs et les Arabes, seulement pour les Français». Sa voisine antillaise qui s'interroge au sujet de ses fils tous divorcés : « je me demande si leur père n'a pas mis du viagra dans leurs biberons ». Les deux jeunes qui squattent au pied de leur tour, ou encore le cousin venu d'Afrique pour quelques jours, qui s'installe pour 6 mois, et appelle le pays en PCV. Une galerie de personnages campés par de jeunes comédiens qui, il y a un an, n'étaient pour la plupart jamais vraiment montés sur les planches.

Un projet pédagogique signé Patson

S'ils se donnent à fond sur scène, pleins d'énergie et de talent, quatre d'entre eux reprennent le chemin de l'école la semaine prochaine, au collège pour le plus jeune, âgé de 13 ans. Au lycée ou en BTS pour les autres. « Patson y tient, ça fait partie du contrat qu'on a signé avec lui, explique Mohamed Konaté qui entre en première, il veut qu'on poursuive nos études, et de façon générale il insiste beaucoup pour qu'on soit ponctuels et assidus, au théâtre aussi ».

Car plus qu'un spectacle, cette pièce est un projet pédagogique et socioculturel. Elle est le fruit de ce que l'humoriste d'origine ivoirienne appelle ses Top Shows. Depuis 5 ans, il se rend dans les banlieues parisiennes et prépare un spectacle pour la ville avec une quarantaine d'enfants et ados sélectionnés sur casting dès lors qu'ils font preuve de talent pour la comédie, la danse, le slam ou le rap. Avec ses protégés de Sarcelles, il est allé plus loin, travaillant un an après le Top Show pour monter avec eux « La vie de ma mère ! Ma banlieue est drôle ».
Lire la suite
Lundi 25 Août 2014
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2389 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 1785 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 1966 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 1649 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 2990 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 2532 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 1989 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 1843 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/11/2014 | 1636 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site