Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Pat Sako au Burida /Serges Kassy en colère, après c’est pour parler de rattrapage


Jack Dély n'est pas élu, il n'a même pas pu être candidat au poste d'administrateur du bureau ivoirien des droits d'auteurs.
Toutefois il a tenté sa chance et a saisi les opportunités auxquelles sa qualité d'artiste et de citoyen ivoirien lui donnait droit.
Des artistes pro-Gbagbo, de simples activistes du même bord qui avaient quelques affinités avec l'artiste l'ont soutenu franchement.
Personne n'a osé dire que Jack Dély légitimait une imposture du président Ouattara, cautionnait un régime de rattrapage en voulant contrôler le Burida.
Personne n'a dit c'est bien fait pour lui d'avoir cru qu'avec Alassane Ouattara la démocratie était possible au Burida.
Personne ne lui a reproché de n'avoir pas rejoint Gadji Céli en exil.
Pendant ce temps, le jeune Pat Sako est annoncé président du conseil d'administration du Burida.
Et voici qu'on entend des commentaires malveillants! On prétend qu'il aurait trahi.
Pourquoi Jack Dély peut-il être Pca du Burida sous le régime Ouattara sans trahir, alors que Pat Sako qui a l'avantage de la jeunesse, sans aucun désavantage de talent, ne pourrait pas être élu sans avoir trahi ?
Trahir quoi même, quel pacte, quelle cause???
N'est-ce pas une manière de légitimer la tutelle dans ses doutes éventuels sur la loyauté de Jack Dély, et sur sa capacité à éviter d'être en mission, à éviter de se servir de la maison des artistes pour mener un combat politique souterrain, à la solde des pro-Gbagbo ?
Avec ça après c'est pour parler de rattrapage. Si les Bété, les Attié ,Dida, Wê et autres qui travaillent avec le président ivoirien, Alassane Ouattara doivent être considérés comme des traités et des vendus pourquoi ne veut-on pas qu'il y ait rattrapage ?
Car autant les pro-Gbagbo disent que les Fpi, les Bété, Dida et autres qui travaillent, non pour un régime mais pour la République et pour servir leur pays, sont des vendus, autant le Rdr dit aussi ces pro-Gbagbo trahiront un jour.

Donc voilà suspicion, et bonjour rattrapage!
On ne peut nommer aujourd'hui que des Dioula, comme hier Bédié avait "dedramanisé" l'administration, comme hier Gbagbo fut soupçonné d'avoir "bétéïsé" la Présidence de la République, comme Banny fut soupçonné d'avoir "baouléïsé" la Primature ou la Cdvr, tant que les exclusions idéologiques, et les soupçons dérisoires vont prendre le dessus!
On parle de rattrapage de nos jours, mais qui ne souvient du combat de Mme Gbagbo contre les Bété du Fpi pour leur dire que la Présidence ivoirienne n'est pas un village Bété, pour leur dire que Gbagbo n'est pas le président des Bété ?
La tentation du rattrapage guette tout le monde ; personne n'y échappe et elle n'épargne personne, même pas ceux qui la dénoncent aujourd'hui, et qui hier, l'ont souhaité à défaut de l'avoir pratiqué activement !
Certains pro-Gbagbo, par leur propension à s'auto exclure, sont les vrais promoteurs du rattrapage ethnique et politicien partisan.
Si vous refusez de travailler avec quelqu'un, pourquoi voulez-vous qu'il laisse les postes vacants.
Si Pat Sako n'avait pas eu le courage de prendre sa part d'émergence, s'il avait eu peur de "trahir", c'est bien un Baoulé du rattrapage comme Tantie Oussou, Antoinette Alany, ou Antoinette Konan , Ken Adamo , pour ne pas dire un Dioula , qui aurait pris la présidence du Burida!
On regrette l'exclusion de Jack Dély, mais Pat Sako n'est pas moins méritant que lui !
Mieux rien ne prouve que si Pat Sako avait refusé, ou que s'il avait perdu la bataille, cela aurait profité à Jack Dély, et à la cause défendue par lui ainsi que Serges Kassy. Mais quelle cause ? Cette cause-là est-elle celle des artistes ?

Aline Ouédraogo pour afrikipresse.fr
Mercredi 9 Septembre 2015
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez


1.Posté par Jorhusse le 09/09/2015 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frère félicitations. fo bien faire deh !! tu es trop jeune pour te mettre dans la bouche des sorciers. Mais ils sont vaincus au nom puissant de JC de Nazareth

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2829 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3573 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3080 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 5872 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5097 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire