Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Paris - Il découvre une souris morte dans ses haricots verts

Après la sauterelle dans la salade et la souris dans la brique de soupe, voici la souris dans les haricots verts. Vendredi dernier, dans le XIVe arrondissement de Paris, Antoine, un ingénieur de 36 ans qui vient d'emménager dans le quartier, découvre avec stupeur et révulsion une souris naine de trois centimètres dans sa boîte de conserve.



Il l'a achetée la veille dans la


Paris - Il découvre une souris morte dans ses haricots verts
supérette Proxi (groupe Carrefour) de la rue d'Alésia. Rien sur l’emballage siglé «Grand Jury», une marque de l’enseigne, ne le préparait à cette surprise. «Je voulais concocter un bon petit dîner, sain et équilibré, à ma compagne et ma fille de 2 ans, raconte le père de famille. Et voilà qu'au fond de ma casserole, dans laquelle je viens de verser les légumes, je remarque une étrange masse sombre. Lorsque j'ai compris ce que c'était, j'ai été submergé par un sentiment de dégoût, j'avais l'impression d'être souillé».

«J'aurais préféré du cheval : ça, au moins, c'est bon et ça se mange»

Ecoeuré et tremblant, le père de famille s'empresse alors de vider le repas avorté (et l'animal avec) dans un carton, qu'il emballe dans trois sacs en plastique et abandonne au fond de son balcon. Il passe aussi une bonne heure à récurer la cuisine à l'eau de javel. Le «repas» marinera six jours dehors avant qu'un employé du Proxi ne vienne le récupérer ce jeudi après-midi. «J'ai mis du temps à me décider à appeler le service consommateurs car j'étais tellement sous le choc que je ne voulais plus parler de cette histoire. Mais avec tout ce qui se passe en ce moment dans l'industrie agroalimentaire, je voulais qu'ils sachent qu'un de leurs fournisseurs a commis cette erreur, pour qu'ils fassent plus attention à l'avenir», explique-t-il en faisant référence au récent scandale de la viande de cheval. Des produits de la marque Grand Jury avaient d'ailleurs été retirés du marché dans le cadre de cette affaire. «Franchement, j'aurais encore préféré y trouver du cheval : ça, au moins, c'est bon et ça se mange», ironise Antoine, enfin remis de ses émotions.

Carrefour France a ouvert une enquête

De son côté, Carrefour France assure que son service qualité a ouvert une enquête dans la foulée pour comprendre «comment ce corps étranger a pu passer au travers de tous les contrôles d'hygiène malgré le processus hyper strict observé par le groupe». L'entrprise est en contact avec son fournisseur, «une PME française». D'après le numéro de l'emballage (EMB 24037W), il s'agit d'une entreprise basée à Bergerac (Dordogne). Probablement les Conserveries de Bergerac.

Pour se faire pardonner, la chaîne de magasins a fait parvenir à Antoine un panier rempli de produits frais, avec du jambon, du saumon, des concombres, du fromage et même une bouteille de champagne. «Heureusement qu'ils ne m'ont pas offert de boîtes de conserve», conclut-il, jurant que depuis cet incident, il ne peut plus se nourrir avec ce genre de produits. «Il me reste plusieurs boîtes dans mes placards et je ne compte vraiment pas y toucher».

leparisien.fr
Vendredi 8 Mars 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 900 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2205 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Côte d’Ivoire : le FMI accorde un prêt de 136,5 millions de dollars Le Fonds monétaire international a annoncé vend… https://t.co/EBLXOrjbCM

Facebook

Partager ce site