Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Palabres au FPI : Le Président du Mouvement Ivoirien des Droits de l’Homme (MIDH) demande au pouvoir à se tenir à l’écart


Palabres au FPI : Le Président du Mouvement Ivoirien des Droits de l’Homme (MIDH) demande au pouvoir à se tenir à l’écart
Me Doumbia Yacouba, président du Mouvement Ivoirien des Droits de l’Homme ( MIDH) n’est pas du tout content du fait que le pouvoir d’Abidjan s’immisce dans les affaires intérieures du Front Populaire Ivoirien (FPI), le parti crée par Laurent Gbagbo. Le juriste s’est dit très inquiet de la montée de la tension à l’approche de l’élection présidentielle. Le mercredi 6 mai 2015, sur ONUCI –FM, l’homme de droit a dit ceci : « Nous nous inquiétons de la montée de la tension à l’approche de l’élection présidentielle de 2015. Pour l’instant, nous ne savons pas les motifs de ces arrestations. Nous nous en tenons à ce que la grande majorité de la presse a rapporté, il s’agit de trouble à l’ordre public. Nous ne pouvons pas porter trop de jugement à l’heure actuelle. Mais, nous constatons qu’il s’agit d’une affaire politique majeure et cela n’est pas de nature à apaiser le climat social à l’approche des élections. Je préconise le respect de la loi d’une part, mais il faut tenir compte du contexte global dans lequel évolue la Côte d’Ivoire. Nous sommes dans une situation très fragile. Il appartient donc aux autorités de concilier le respect de la loi avec l’impératif de maintenir la cohésion sociale. Il s’agit d’un litige interne. Il revient au FPI de trouver des ressorts internes pour régler ce litige jusqu’à ce qu’il y ait trouble à l’ordre public. Ce que nous n’avons encore pas constaté au niveau de chaque partie en conflit. Il appartient à l’Etat de rester à équidistance de ces querelles politiques.»

J-F Y
In L'Intelligent d'Abidjan

Jeudi 7 Mai 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 07/05/2015 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est aussi au maître Altit à demander à la CPI le rôle déstabilisateur que joue Alassane Dramane Ouattara pour un conflit interne au FPI.

Il torture les gens, il modifie les lois, il s'oppose à des décisions majoritaires, même les balayeurs de rue ont des postes de décidabilité. Sur ce dernier cas qu'on appelle le rattrapage, on s'est accommodé à cette horrible chose.

Merci beaucoup maître Doumbia Yacouba !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Mai 2021 - 21:27 LE ROI NARMER - Sankofa (VF)

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/05/2021 | 767 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/04/2021 | 622 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 2528 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2592 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 4977 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 1009 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 1092 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire