Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Opération "ville noire" contre la hausse des prix de l’électricité


Opération "ville noire" contre la hausse des prix de l’électricité
"Bougies vaut mieux que foutaises". Voici comment les Ivoiriens, scandalisés par la soudaine hausse des prix de l’électricité, ont résumé la mobilisation "ville noire". Certains ont vu leur facture plus de doubler en l'espace d'un mois.

Fin mai, le porte-parole du gouvernement ivoirien a annoncé une révision à la hausse des tarifs de l'électricité, effective à compter du 1er juin, sans donner davantage de précisions sur le montant de cette augmentation. Selon lui, les prix jusque-là pratiqués par la société privée Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) étaient "trop bas par rapport au coût de production". Via Twitter, les autorités ont toutefois expliqué vouloir "tenir compte des réalités des populations". Elles ont par la suite précisé que les abonnés bénéficiant de tarifs sociaux, soit 40% de l’ensemble des clients, ne seraient pas concernés par cette augmentation.

Mais ces annonces n'ont pas suffi à calmer les associations de consommateurs qui ont immédiatement qualifié cette décision d’"injustifiée, inopportune et pénalisante (…)". Elles craignent notamment que cette hausse des prix se répercute sur les produits de base et aboutisse à une augmentation générale du coût de la vie. Dans la foulée de l’annonce, des manifestants se sont donc rassemblés devant le siège de CIE dans la commune de Treichville, à Abidjan, avant d’être rapidement dispersés par les forces de l’ordre.

Parallèlement à ce mouvement de protestation, des Ivoiriens basés à Paris ont lancé l’opération "Abidjan, ville noire" via les réseaux sociaux. La première action consistait à enjoindre les Ivoiriens à couper tous leurs appareils électriques de 20h à 20h30 lundi 1er juin. Mame Gueye, employée dans le secteur de la publicité, a participé.


Je suis tombée sur l’initiative en naviguant sur Facebook et je me suis dit qu’il fallait rejoindre le mouvement car tout augmente en ce moment. D’ailleurs la CIE n’a même pas attendu de faire son annonce pour changer les prix. Le mois dernier la facture de ma marraine, qui vit seule, est passée de 40 000 francs CFA à 94 000 FCFA, soit plus du double, sans explication !

Plusieurs cas similaires nous ont été signalés dans d’autres foyers d’Abidjan

Cette première opération "ville noire" n’a pas été un énorme succès car beaucoup de gens n’étaient pas au courant mais dans mon quartier de Cocody Riviera III, où tout le monde paye son électricité, plusieurs foyers ont participé.

Le pire, dans tout cela, c’est que le service n’est même pas de qualité. Les délestages sont très courants. Tous les quartiers d’Abidjan connaissent des coupures intempestives, même le mien alors que j’habite à côté de la résidence du président. Et dans les zones plus populaires, il peut arriver qu’il n’y ait pas de courant cinq jours sur sept. Le problème du délestage est une question récurrente en Côte d’Ivoire, où les infrastructures électriques fournissent aussi plusieurs pays de la sous-région. Un personnage humoristique du nom de "Delestron" a même été créé pour dénoncer les coupures à répétition.

Lire la suite
Mercredi 3 Juin 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 3083 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/06/2018 | 1159 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/06/2018 | 1689 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2018 | 1927 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire


Côte d'Ivoire : l'ancien footballeur du PSG Bonaventure Kalou élu maire d'une ville de près de 500 000 habitants Le… https://t.co/7j00nArrBk

Facebook

Partager ce site