Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Nouvelle loi sur le mariage: une avocate explique les conséquences

L’adoption, le mercredi 21 novembre 2012, par les députés du projet de loi sur le mariage en Côte d’Ivoire continue de faire des vagues.


Nouvelle loi sur le mariage: une avocate explique les conséquences
C’est donc pour jeter un regard sur les nouvelles dispositions de cette loi, que le Zonta club a organisé, le samedi 1er décembre 2012, une conférence débat sur la question, à la Chambre de commerce, au Plateau.

Pour expliquer les enjeux de la nouvelle loi, la conférencière, Maître Simone Ako Assa, avocate à la Cour, a affirmé que « si la loi n’est pas bien expliquée et comprise, elle peut être source de déséquilibre familial, d’instabilité, de conflit, d’incompréhension et de bouleversement dans les foyers et les familles ». Pour minimiser ces nombreuses conséquences, elle a préconisé la sensibilisation des populations.

Mais avant de dresser le diagnostic auquel les membres du Zonta club ont accordé une attention particulière, elle a comparé les anciennes et les nouvelles dispositions. Une analyse qui a permis aux femmes d’avoir une notion claire de la nouvelle loi sur le mariage. En effet, l’article 58 dispose dans son ancienne formule que le mari est le chef de famille. A ce titre, il exerce cette fonction, dans l’intérêt commun du ménage et des enfants. Dans sa reformulation, cet article avance que la famille est gérée conjointement par les deux époux. Ils assument ensemble la direction morale et matérielle de la famille.

Pour l’article 59 ancien, l’obligation d’assumer les charges pèse à titre principal sur le mari. Il est obligé par conséquent de fournir à la femme tout ce qui est nécessaire pour les besoins de la vie, selon ses facultés et son état. Dans sa nouvelle monture, l’article 59 dispose que les époux contribuent aux charges du ménage à proportion de leurs capacités et que le conjoint, qui ne s’y conforme pas, peut y être contraint par la justice. Quant aux deux derniers articles 60 et 67, la reformulation est seulement apparente au niveau de l’article 60 où le choix de la résidence du couple n’est plus le seul fait de l’époux.

Les femmes se sont senties piquées au vif quand l’avocate a indiqué que la nouvelle reforme permettra d’éviter les abus, dans la gestion du foyer et que les femmes disposant de plus de moyens, ne pourront plus se soustraire aux charges familiales. Elles ont été également abasourdies quand Me Simone Ako Assa a fait comprendre que la nouvelle loi sur le mariage donne obligation au juge d’apprécier la proportion concernant les charges, en s’appuyant sur le bulletin de salaire pour les salariés.

L’honorable Aka Véronique épouse Bra Kanon, Mme Marie-Jeanne Abouo et Simone Bleu- Lainé respectivement marraine de la conférence, présidente et vice-présidente du Zonta club ont remercié la conférencière pour ses éclairages sur la nouvelle loi relative au mariage.

Elysée Yao in Soir info
Mardi 4 Décembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 2603 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2304 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2104 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1036 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Côte d’Ivoire : Ouverture du procès en assises de Lida Kouassi En Côte d’Ivoire les procès en Assises se poursuiven… https://t.co/hOEYbZcMDe

Facebook

Partager ce site