Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









"Nous demandons à nos militants de se tenir prêts pour un mot d’ordre à venir en soutien aux corps sociaux en ébullition depuis bientôt un mois."


"Nous demandons à nos militants de se tenir prêts pour un mot d’ordre à venir en soutien aux corps sociaux en ébullition depuis bientôt un mois."
DÉCLARATION DU COJEP SUR LES GRÈVES ET LA RÉPRESSION DU GOUVERNEMENT

Depuis deux semaines le système éducatif ivoirien est secoué par une grève justifiée des enseignants et des élèves réclamants de meilleures conditions de travail et d’étude. Pour toute réponse le pouvoir Ouattara leur sert la violence, les arrestations, les humiliations là où le gouvernement devrait discuter et négocier, ne serait-ce que pour écouter les problèmes des fonctionnaires et des élèves. Ainsi le COJEP déplore les affrontements entre les FRCI armés et les grévistes qui occasionnent des blessés dont des graves ainsi que des arrestations dans tout le pays comme à Bouaké, Duékoué, Man, Gagnoa, Divo, Aboisso… Pis, à Katiola, nous avons vu des militants du RDR se comporter comme les Dozos politisés lors de la crise de 2011 et faire la chasse aux grévistes et aux autres fonctionnaires de la ville les obligeant à trouver refuge dans la préfecture de la ville. Le COJEP marque sa solidarité à travers cette déclaration aux grévistes qui subissent cette répression disproportionnée et souhaite prompt rétablissement aux blessés et condamne le
zèle violent du pouvoir qui démontre une fois de plus qu’il ne tolère pas les manifestations populaires et demande au gouvernement qui s’enorgueillit si facilement de chiffres économiques mirobolants, de donner satisfaction aux revendications légitimes. Pour exemple, en avril 2014 le gouvernement avait été obligé de réagir au phénomène des grossesses précoces en milieu scolaire. Un an plus tard, le COJEP constate que le gouvernement n’a trouvé aucune solution. Nous demandons à nos militants de se tenir prêts pour un mot
d’ordre à venir en soutien aux corps sociaux en ébullition depuis bientôt un mois.

Le Président par intérim du COJEP
Agénor YOUAN BI
Jeudi 30 Avril 2015
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3280 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 51002 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3530 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5742 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires