Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Nicolas Sarkozy entame son 2e jour de garde à vue, mais a pu dormir chez lui

L'ancien président a eu le droit de rentrer dans le 16e arrondissement de Paris pour dormir.


Nicolas Sarkozy entame son 2e jour de garde à vue, mais a pu dormir chez lui
Placé en garde à vue ce mardi 20 mars dans l'enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007, Nicolas Sarkozy a pu passer chez lui dans la nuit.

Mardi soir, à minuit, un journaliste de l'AFP a aperçu la voiture de l'ancien président sortant du parking des locaux de police sans voir si ce dernier était à l'intérieur. BFMTV assure de son côté que Sarkozy en a bien profité pour quitter les locaux de l'institution, accompagné de deux escortes.

Images à l'appui, la chaîne d'information montre que l'ex-chef d'État était à son domicile dans le 16e arrondissement dans la nuit et en est reparti vers 7h30 ce mercredi 21 mars, direction les locaux de la police judiciaire pour un deuxième jour de garde à vue.

Cette première audition de l'ancien chef de l'Etat dans ce dossier tentaculaire sur lequel les juges enquêtent depuis cinq ans avait démarré mardi à 08H00 dans les locaux de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (OCLCIFF) à Nanterre (Hauts-de-Seine).

A l'issue de cette garde à vue, susceptible de durer jusqu'à 48 heures, Nicolas Sarkozy peut être remis en liberté, présenté à un juge en vue d'une éventuelle mise en examen ou convoqué ultérieurement.

Coup d'accélérateur

Entendu lui aussi dès mardi matin, mais sous le statut de "suspect libre", le député européen Brice Hortefeux, un très proche qui fut ministre de l'Intérieur pendant le quinquennat Sarkozy (2007-2012), a pour sa part quitté les locaux de l'OCLCIFF, à l'arrière d'une berline noire aux vitres teintées, peu avant 23H30. Dans la foulée, il s'est exprimé sur Twitter: "Témoignant lors d'une audition libre, les précisions apportées doivent permettre de clore une succession d'erreurs et de mensonges".
Lire la suite
Mercredi 21 Mars 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 366 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1173 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 2115 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1532 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire