Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Nationalité / Après le vote de la loi sur l’apatridie: Soro Kanigui demande au gouvernement d’expliquer la portée de la loi aux Ivoiriens


Le Réseau des amis de Côte d’Ivoire (Raci), mouvement regroupant plusieurs jeunes députés, maires et cadres de l’administration publique et privée et dirigé par le député Soro Kanigui s’est prononcé le dimanche dernier sur les sujets brûlants de l’actualité notamment la libération des cadres pro-Gbagbo et la loi sur l’apatridie.

Concernant ce dernier point Soro Kanigui a apporté le soutien de son mouvement au projet de loi portant disposition spéciale en matière d’acquisition de la nationalité par déclaration. Toutefois, le Raci a invité le gouvernement à mener une campagne médiatique pour expliquer aux Ivoiriens la portée de ces lois pour lesquelles une mauvaise compréhension peut entraîner l’intoxication et altérer ainsi la cohésion sociale. S’agissant de la libération des personnalités pro-Gbagbo, le Raci a salué cette décision. Avant d’inviter Affi N’Guessan et ses proches à faire profil bas en emboîtant le pas au Chef de l’Etat et au président de l’Assemblée nationale pour demander pardon aux victimes pour leur responsabilité dans la crise ivoirienne.

Aussi, a-t-il appelé le FPI à reconnaitre sa part de responsabilité dans la crise ivoirienne. Le président du Raci qui avait à ses côtés son vice-président le député Yao Soumaïla, le maire de Tiassalé Sylla Souhalio et le Maire de Sarala par ailleurs président de la Chambre nationale d’agriculture Bamba Sindou a salué la tournée effectuée par le président de l’Assemblée nationale dans le Goh. Il a relevé que Guillaume Soro vient à travers cette visite de poser un acte hautement républicain en montrant que la Côte d’Ivoire est une et indivisible. « Le Raci exhorte Guillaume Soro à continuer ses visites dans toutes les régions du pays car nous restons convaincu qu’en tant que chef de la représentation nationale, il peut fortement contribuer à créer le dialogue entre nos différentes communautés », a-t-il souhaité.

T. Abdoulaye
In L'Intelligent d'Abidjan
Jeudi 22 Août 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3012 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3549 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3988 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5274 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire