Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Ministère de la Défense – ONUCI La fuite en avant qui cache le grand malaise


Ministère de la Défense – ONUCI La fuite en avant qui cache le grand malaise
Après l’attaque perpétrée contre le camp de déplacés de Nahibly dans la ville de Duekoué, le vendredi dernier, personne ni le gouvernement, ni l’Onuci ne veut endosser la responsabilité.
Qui du contingent marocain de l’Onuci en poste à Duekoué et des autorités ivoiriennes avait en charge la sécurité des personnes déplacées du camp de Nahibly ? Une question qui sans doute n’avait jamais effleuré l’esprit des ivoiriens encore moins ceux des pensionnaires du camp. Mais qui a eu sa réponse le vendredi 20 juillet dernier, après l’attaque qui a fait une dizaine de morts et le saccage du site. Point n’est besoin d’une quelconque démonstration pour s’apercevoir que les populations guéré sont livrées à elles-mêmes, contrairement à ce que tente de faire croire le gouvernement. Il a donc fallu cette attaque pour que les écailles tombent des yeux des déplacés qui voyaient en la présence de l’Onuci un gage de sécurité. Que nenni ! C’est d’ailleurs cette impression qu’a donné le représentant spécial adjoint du secrétaire général de l’Onu en Côte d’Ivoire, Arnauld Akodjenou lors du briefing avec la presse juste après la survenue de cette attaque. «La responsabilité primaire du camp incombait aux autorités ivoiriennes», a-t-il précisé. Comme quoi, la présence de ce bataillon aux abords du camp n’était que factice. Une sortie qui n’a sans doute pas été du goût des tenants du pouvoir dont la réaction a été prompte. A travers le contre-communiqué produit par le ministère de la Défense a été pondu, le régime refuse que son partenaire de l’Onuci lui fasse porter un tel chapeau. «Le camp de Nahibly, voisin de la ville de Duekoué, était gardée depuis sa création par les casques bleus de l’Onuci», assène le ministère de la Défense. Vraiment honteux, le spectacle offert par les autorités ivoiriennes et l’Onuci après l’attaque de Nahibly. Aucun d’eux, si l’on s’en tient à leurs discours, ne veut assumer la responsabilité de la sécurité des déplacés du camp de Nahibly. Une attitude du régime Ouattara qui s’apparente à une véritable fuite en avant qui met au grand jour les méthodes moyenâgeuses de ses sécurocrates qui n’hésitent pas à bander les muscles contre d’innocentes personnes accusées à tort et à travers de fomenter des coups d’Etat. Faut-il comprendre par cet acte que le devoir régalien de l’Etat pour Ouattara n’est applicable qu’à une frange de la population ? Notamment celle acquise à sa cause ? Sinon comment comprendre qu’après une attaque d’une telle gravité, l’on a le courage de dire aux Ivoiriens que l’Etat n’a pas la responsabilité de la sécurisation de ce camp. Quelles bassesses ? Avec ces tueries de trop à Duékoué, les Ivoiriens ont des raisons de craindre pour leur sécurité, vu l’incapacité de l’Etat à assumer leur sécurité et à la complaisance des forces de l’Onuci.

Hermann Djéa in Le Nouveau Courrier
Mardi 24 Juillet 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 900 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2205 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Côte d’Ivoire : le FMI accorde un prêt de 136,5 millions de dollars Le Fonds monétaire international a annoncé vend… https://t.co/EBLXOrjbCM

Facebook

Partager ce site