Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









"Merci, professeur car quoi qu'il arrive, le président Laurent Gbagbo pourra compter sur toi...Bon vent à la tête du FPI."


"Merci, professeur car quoi qu'il arrive, le président Laurent Gbagbo pourra compter sur toi...Bon vent à la tête du FPI."

Aboudrahamane Sangaré ou l'éloquence d'un taciturne.

Chers amis bonjour. Il est minuit donc on est vendredi déjà. "Je voudrais, comme au cinéma, marquer un arrêt sur image et diriger le faisceau lumineux sur un homme: le professeur Aboudrahamane Sangaré. Fidèle parmi les fidèles, le professeur Sangaré est de tous les combats de Laurent Gbagbo, depuis l'époque de la clandestinité jusqu'au coup d’État du 11 avril 2011 qui l'a lui-même conduit au goulag de Katiola. Comme son ami et frère Laurent Gbagbo, il a connu sa vie durant, emprisonnements, humiliations, violences de toutes sortes. On se rappelle la sordide affaire de "A fa kaya" survenue en 1994. Les journaux proches du FPI avaient écrit un article que le gouvernement de l'époque avait trouvé injurieux pour le président Henri Konan Bédié. Directeur de publication desdits journaux, Sangaré a été déshabillé et bastonné par la soldatesque du PDCI avant d'être jeté en prison, subissant ainsi le même sort que ses journalistes... Réservé, discret, avec cette éternelle moue enfantine de boudeur, le 1er vice-président du FPI parle peu et sait s'effacer, se mettre en retrait pour faire la place aux autres, pour promouvoir les autres. Il n'est pas atteint par le virus de la course effrénée aux postes qui frappe malheureusement bon nombre d'entre nous. Lorsque, en octobre 2000, le président Laurent Gbagbo lui a offert le poste prestigieux de premier ministre, le professeur Sangaré, professeur de Droit à l'Université, bien qu'ayant les compétences requises pour conduire une telle mission, déclina l'offre et proposa à son tour le jeune Pascal Affi N'guessan, ingénieur des télécoms... Quelle élégance! Quelle grandeur d'âme! Sangaré n'a pas besoin de parler. Ses actes parlent pour lui! L'éloquence d'un taciturne!" Extrait de mon livre "Côte d'Ivoire: on ira jusqu'au bout", juin 2013, pages 127-129, Éditions Harmattan. Merci, professeur car quoiqu'il arrive, le président Laurent Gbagbo pourra compter sur toi...Bon vent à la tête du FPI.

PAR LA MINISTRE
CLOTIDE OHOUOCHI

Vendredi 6 Mars 2015
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3279 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 50975 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5740 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires