Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Meeting réprimé de la JFPI: Le FPI dénonce « une série d’actes barbares et antidémocratiques » du pouvoir L'ONU accusée de faire « la promotion de l’impunité »

Certainement préoccupé par l’audience de confirmation de charges contre le président Laurent Gbagbo, à La Haye, c’est le samedi samedi 23 février 2013 que le comité central du Front Populaire Ivoirien (FPI) a planché sur le meeting réprimé de sa Jeunesse, à Yopougon, à la place CPI.


Meeting réprimé de la JFPI: Le FPI dénonce « une série d’actes barbares et antidémocratiques » du pouvoir L'ONU accusée de faire « la promotion de l’impunité »
Soit une semaine après. Ainsi ledit comité a exprimé sa « profonde indignation » et condamné « énergiquement la répression du meeting » qui est « une attaque qui prolonge une série d’actes barbares et antidémocratiques ». Car, à l’en croire, la course-poursuite a fait « 8 arrestations (libérées 72h plus tard) et plusieurs blessés, auxquels s’ajoutent d’importants dégâts matériels ». Les responsables du FPI ont dénoncé une partialité du pouvoir qui autorise d’un côté les pro-Ouattara et les militants du Rassemblement des Républicains (RDR) à organiser librement des meetings tandis que de l’autre, les leurs sont réprimés, à l’image de celui du samedi 21 janvier 2012, à Yopougon, et qui a fait un mort et de nombreux blessés.

Le parti de Laurent Gbagbo a également tenu pour responsables de leur malheur l’Opération des Nations Unies (ONUCI). Vu qu’elle laisse faire et qu’elle appuie les forces ivoiriennes. Une attitude que le FPI voit comme une volonté de l’instance onusienne de faire « la promotion de l’impunité ». Étant donné qu’à la suite de l’incident de janvier 2012, l’ONU a invité « le gouvernement à prendre les mesures appropriées pour déterminer les circonstances de ces incidents malheureux, en identifiant les auteurs pour les arrêter et les traduire en justice conformément à la loi en vigueur » à l’issue d’« une enquête complète et impartiale », ont rappelé les dirigeants du parti. Ce qui, un an après, n’est pas fait, ont-il déploré.

« En soutenant un régime qui transgresse tout sur son passage, au vu et au su de tous, réprime avec une rare violence des manifestations démocratiques non seulement autorisées, mais aussi protégées par la Constitution d’un pays de surcroît en contexte de normalisation politique, l’ONU ne fait-elle pas la démonstration d’un parti pris ?, a interrogé le parti de Laurent Gbagbo. Le FPI a donc exhorté le Conseil de sécurité de l’ONU « à tout mettre en œuvre pour aider la Côte d’Ivoire à sortir de la spirale de la violence ». Quant à ses militants et sympathisants, le parti à la rose leur a demandé de faire « davantage preuve de vigilance afin de pouvoir aller jusqu’au bout avec Laurent Gbagbo ».

Pour rappel, le samedi 16 février 2013, les jeunes du FPI que dirige Koua Justin ont voulu tenir un meeting pour réclamer la libération de Laurent Gbagbo. Craignant une collusion entre ces jeunes et les ex-combattants d’une part et des victimes de la crise post-électorale de l’autre, qui auraient prévu aussi des manifestations au même endroit, curieusement, le même jour, à en croire le maire, celui-ci a pondu un arrêté interdisant toute réunion sur ladite place. Les militants du FPI pour qui cette décision prise la veille de l’événement est « sans valeur juridique » ont maintenu leur manifestation. Malheureusement, ils se verront réprimer par les forces de l’ordre présentes sur les lieux depuis l’aube.

Par César DJEDJE MEL in linfodrom.com
Mercredi 27 Février 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 2942 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2317 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2116 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1052 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


"ENREGISTREMENT DE DJASSA FM À PARIS - AVEC LES PRÉCURSEURS DU COUPER, DÉCALER (2)" : https://t.co/BhIgWafPE9 via @YouTube

Facebook

Partager ce site