Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

Meeting empêché de la Coalition des indignés : Samba David encore arrêté


Meeting empêché de la Coalition des indignés : Samba David encore arrêté
Samba David, le président de la Coalition des indignés a été arrêté samedi dernier par la police, à la place Cp1 à Yopougon, entre 10h30mn et 11 heures. Une minute après son arrivée sur les lieux. Très relaxe, il se rend au centre de cette place pour appeler par mégaphone, tous les indignés à vaincre leur peur et venir au meeting. La grande messe contre l’injustice, la justice des vainqueurs et la vie chère n’aura pas lieu. A peine prend-il la parole, qu’il est stoppé dans son élan par les forces de l’ordre. Qui l’arrêtent aussitôt et l’embarquent à bord d’un cargo de police pour la préfecture de police au Plateau (via le commissariat du 16ème arrondissement à Yopougon). Où il est détenu depuis samedi dernier. Sus Samba David, trois manifestants sont également écroués au même endroit. Guei Marc, secrétaire général de la Coalition des indignés, traoré Hamed et Woody Blé. Selon des sources policières, Samba David est emprisonné dans une cellule pour récalcitrants où les conditions de détention sont pénibles. A en croire des proches de Samba David qui ont confié à la presse que ce meeting a été pourtant été autorisé par la mairie de cette commune, Samba David a été victime de sévices, dans le cargo qui l’a envoyé à la préfecture de police et pendant sa détention. Ils affirment l’avoir vu sortir menotté de cette préfecture et être emmené pour des soins à l’hôpital de la police, situé non loin de cette préfecture de police. Ils soutiennent que leur leader a l’un des bras enflé à la suite des sévices qu’il a subis. Après les soins, ont-ils poursuivi, il a été ramené en prison.
C’est la seconde fois, en moins d’un mois, que le président de la Coalition des indignés, est arrêté par ce régime. La première fois c’était le 13 octobre dernier à la place Ficgayo, à l’occasion d’un rassemblement pour une marche pacifique contre la dictature du régime selon cette coalition. Les arrestations de ce leader de la société civile ivoirienne ne se comptent plus depuis qu’Alassane Ouattara a pris le pouvoir d’Etat en avril 2011.


Charles Bédé
Charlesbd97@yahoo.fr
In Notre Voie
Lundi 3 Novembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 802 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5707 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site