Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Marcory-zone 4 - Déguerpissement : Descente musclée de loubards et de forces de l’ordre


Marcory-zone 4 - Déguerpissement : Descente musclée de loubards et de forces de l’ordre
L’ancien site du parc d’attraction (manèges) connu sous le nom de Canal au bois, séparé de la Crs 2 par une ruelle (Marcory zone 4), où se sont installés quarante sept revendeurs de véhicules, des maisons d’assurance et un chic restaurant, a fait l’objet d’un déguerpissement musclé, le mercredi 23 janvier 2013, aux environs de 9h.

En effet, une trentaine d’éléments des Forces républicaine de Côte d’Ivoire (Frci), des policiers et une dizaine de loubards ont pris le contrôle de cet espace d’une superficie d’environ quinze mille mètres carrés.

Leur objectif, y déloger les occupants qui ont été priés de libérer les lieux. Dès lors, des centaines de véhicules qui y étaient stationnés ont pu être déplacés et conduits vers d’autres parkings. Ceci a provoqué la colère des occupants. Il s’agit d’abord de Bessié, chargé de communication du Syndicat national des revendeurs de véhicules d’occasion de Côte d’Ivoire ( Synarvo-ci). «Après notre déguerpissement du boulevard Valérie Giscard d’Estaing en 2011, le ministère de la Salubrité urbaine et celui de la Construction nous ont aidés à nous installer ici en nous conseillant. Nous sommes victimes d’un abus, car nous occupons un domaine public de l’Etat et Ibrahim Ezzedine vient nous déloger. Ce n’est pas à lui de le faire, c’est l’Etat qui doit le faire.

En tout état de cause, il y a eu un décret présidentiel qui a annulé récemment les titres et propriétés fonciers sur les espaces publics. Pourquoi, use-t-il de son titre pour nous chasser d’un domaine public que nous avons réhabilité à plusieurs dizaines de millions de francs cfa », a-t-il expliqué avant de lancer un appel aux autorités ivoiriennes afin qu’elles « ne laissent pas prospérer l’injustice ».

Quant à Gossé Tapé, l’un des responsables de Serenity assurance qui a été délogé avec ses agents, il s’est dit choqué et a demandé qu’une solution soit rapidement trouvée pour que les activités puissent reprendre. Me Koho Fulgence, huissier de justice au Tribunal de Grand-Bassam près la Cour d’Appel d’Abidjan représentant les intérêts d'Ebrahim Ezzedine qui était sur le site avec les forces de l’ordre a balayé du revers de la main la version de Bessié en brandissant des documents.

« Dans le cadre de l’opération ville propre, il a été négocié la réinstallation des revendeurs du Synarvo-ci sur ce site qui appartient à Rafco-ci. C’est ainsi qu’une convention a été passée dans laquelle les revendeurs ont accepté la mise à disposition du site, au plus tard octobre 2012, à travers un document rédigé par Me Edi Sylvia Coulibaly. Il n’y a pas eu de maintien autorisé et chaque fois que je devrais venir déposer un courrier de fin de contrat, je faisais l’objet de menace physique. Nous avons donc pris une grosse en janvier pour faire exécuter le déguerpissement, car il n’y a aucun document de Synarvo-ci qui appelait à la négociation du maintien des revendeurs sur le site », a expliqué Me Koho qui a révélé que les deux parties avaient envisagé de se rencontrer, le mercredi 23 janvier 2013 pour trouver une solution rapide.

M’BRA Konan in Soir info
Vendredi 25 Janvier 2013
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2019 | 1112 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/06/2019 | 331 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 13/06/2019 | 1058 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2019 | 1197 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 08/05/2019 | 1267 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire