Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









"Madame Boni Clavérie, ayez le courage ou l'audace d'accuser le président Bédié qui a reconduit Youssouf Bakayoko à la CEI"


Danielle Bony Claverie.
Danielle Bony Claverie.
Madame Boni Clavérie et son allié Affi N'guessan donnent l'impression aux Ivoiriens que monsieur Youssouf Bakayoko s'est autoproclamé à la tête de la CEI, alors qu'il a été élu en tant que militant et représentant du PDCI de Konan Bédié. Monsieur Youssouf Bakayoko demeure jusqu'à preuve du contraire le remplaçant de Beugré Manbé du PDCI c'est-à-dire, celui là-même par qui le premier scandale est arrivé parce qu'il avait falsifié les listes électorales en faveur de Ouattara. Donc c'est un PDCI qui a succédé à un autre PDCI. Peut-on dire que Youssouf Bakayoko est plus dangereux que son patron Bédié qui l'a désigné pour la deuxième fois consécutive pour représenter le PDCI au sein de cette Commission?
Pourquoi dame Clavérie et Affi s'acharnent-ils contre le pauvre Youssouf Bakayoko et ferment les yeux sur Bédié?
Je trouve leur démarche injuste et irresponsable ? Peut-on parler de corrompu sans corrupteur?. Si madame Boni Clavérie estime que c'est par Bakayoko que la crise est arrivée, alors pourquoi n'a-t-elle pas l'audace de le dire ouvertement à Bédié? La politique a besoin aussi de clarté, de courage et de transparence.
Madame Clavérie ferait mieux de s'en prendre à son allié Affi N'guessan qui disait au cours du tête à tête qu'il a eu avec Bédié à Daoukro: "que rien ne peut se décider sans la contribution de Bédié". La contribution de Bédié à la CEI c'est monsieur Bakayoko. Que veulent dame Clavérie et monsieur Affi qui présentent monsieur Bédié comme étant l'homme incontournable de la vie politique ivoirienne et de l'autre côté ils continuent de dénoncer la réélection du bras droit de Bédié, qu'ils considèrent comme le grand Satan des Ivoiriens ou le sorcier du village?
Ce sont ces contradictions permanentes de nos soi-disant politiciens, c'est à dire les abonnés de la politique du ventre, qui sont à la base de millions de morts dans nos pauvres pays. La politique est faite pour servir davantage des idées que des hommes. Faisons en sorte que la pensée unique ne triomphe pas dans notre pays. Madame Clavérie et Affi devraient aller au bout de la logique en se retirant purement et simplement de la CEI et s'occuper un peu de leurs camarades qui croupissent dans les prisons de la Maca et dans les geôles du nord .Car ils deviennent de plus en plus ridicules aux yeux des Ivoiriens.
Restons vigilants et sereins..

Une contribution de Liadé Gnazégbo
Vendredi 12 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2577 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3279 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2153 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5358 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 50976 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3525 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5740 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires