Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

MINUIT (BAABA MAAL)


L’on ne peut pas exécuter une musique sans tenir compte du temps et des espaces. A l’armature d’une gamme ou tonalité, l’on indique toujours le temps compris entre les barres de mesure. Il peut être à deux, trois, quatre temps voire davantage. Le chef d’orchestre en début d’une mélodie devant son pupitre, indique à tous les musiciens le temps. Dans le déroulement d’une mélodie, d’un temps battant mesure au rythme binaire, l’on peut s’en aller à un temps battant mesure au rythme ternaire. Ce temps qui fait battre le cœur de toute mélodie, ne s’arrête pas là. Bien au contraire, il régit toute autre activité humaine. Chaque jour, l’on se réveille à telle heure pour se rendre au travail à telle autre heure. Voilà qu’apparait ici aussi sans retard la notion du temps. Lorsque dans le lointain, l’on entend la sirène annonçant et le début et la fin du labeur, c’est qu’il est temps car le temps lui-même parodie le temps pour ne pas être à contre temps. Le temps chante le temps quand le temps sublime les aubes chaudes des printemps. Depuis 9 heures, l’oiseau volant du Carrefour Weekend, perfore le ventre du ciel au rythme du temps qu’il fait, pour faire parvenir à temps toutes les informations tant attendues par les Auditrices et Auditeurs à temps par respect du pacte de fidélité. A 11 heures, notre avion va atterrir à temps car le ciel est occupé par d’autres oiseaux volants qui souhaitent aussi se poser à temps. Vous me diriez : Mais pourquoi sur son pupitre musical, Carrefour Weekend s’éternue à nous parler du temps comme s’il était ce météorologue qui ne fait que parler du beau temps, alors qu’il fait mauvais temps en nos cœurs dans l’attente d’une mélodie aux notes parsemées de clairvoyance compositionnelle pour nous sortir de ces temps aux cœurs de pénombre assombris? Oui, Carrefour Weekend vous parle du temps parce qu’il est d’importance capitale. Car, il sert de trait d’unité entre la nuit et le jour qui va éclore. Cette période ou ce temps cardinal que l’on utilise pour faire passer des messages pour que ceux-ci restent pour toujours au travers des temps, eh bien c’est Minuit ou 00 heure. Cette mélodie cousue de ficelles qui cajolent la tendresse maternelle aux rimes du temps, nous est contée par l’artiste Peulh Toucouleur Baaba Maal d’origine Sénégalaise. Peut-être par mimétisme des temps ou pour dire les choses quand il est temps de les dire, il n’a fait mieux que de la dénommer Minuit. C’est la période-temps qu’il a choisie comme repère-référence pour chanter les aubaines des temps. Cette mélodie intemporelle, nous replonge au cœur de la tendresse en parlant de l’enfant que l’on allaite à minuit avec du lait tiré de la mamelle nourricière pour aiguiser dans le berceau sa sensibilité. Parce que, ce lait de minuit constitue la première nourriture spirituelle-héritage qu’offre la femme-mère, la femme-épouse, la femme-sœur tout le temps, même à des heures indues à Minuit. Oui, Minuit, c’est à partir de cet instant que l’oiseau se réveille soudainement pour chanter les étangs de l’univers au rythme monocorde d’une mélopée. L’artiste Baaba Maal ne fait pas de mal, lorsqu’il décrit les couleurs du temps et ce jusqu’à Minuit sous les battements de son lyrisme imbibé d’une poésie simple, encrée dans le corps du tissus social à travers les temps-périodes. Le timbre vocal efféminé de cet enfant Peulh Toucouleur ne fait que transcrire son vécu sociétal portant les traces sublimées des terres pastorales projetées par les riffles d’une guitare aux notes de douceur agressive et aux effets nasillards de distorsions. Ô ! Que serait le temps, sans tenir compte du temps, que le temps lui-même régule au rythme des pendules de la société de façon régulière à temps ? Auditrices et Auditeurs de Fréquence 2, récemment se sont allumées vingt trois bougies. En cette journée radieuse, votre onde préférée s’est rappelé qu’il était temps de célébrer ses 23 ans d’existence tant il était temps de le faire en disant: Joyeux anniversaire. Demain, les horloges chanteront en chœurs à Minuit lorsqu’il sera temps de rappeler à chacune et à chacun de vous qu’il est temps d’éduquer au travers des murmures de l’aube son enfant comme le fait Baaba Maal en un temps précis: Minuit. Ainsi s’annoncera un jour nouveau, mais pas la fin des temps, puisqu’il n’est que Minuit sur la page rayonnante et intemporelle de l’Autre Face de la Mélodie.

Valen Guédé
Valen_guede@yahoo.fr
Samedi 22 Novembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 09/04/2019 | 1130 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 2442 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 2246 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 2008 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 1721 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 3119 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 21/02/2015 | 2643 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/01/2015 | 2046 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/01/2015 | 1907 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 15/11/2014 | 2094 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 30/08/2014 | 2097 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire