Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

M’badon / ‘’Affaire une prophétesse enlève et tue l’enfant de sa rivale’’ : Toute la vérité sur ce crime passionnel

Le mardi 14 mai 2013 a été une journée des plus folles pour les habitants de M’badon-village. Aveuglée par la jalousie, dame Tana Philomène épouse Nanou s’est rendue auteur d’un homicide volontaire.


Les faits : de source policière, ils remontent au fameux mardi 14 mai, où une rixe éclate entre Nanou et son épouse. Lassée d’être méprisée par son époux qui lui préfère sa rivale, une dénommée Michelle, Tana Philomène décide de passer à la vitesse supérieure. Dans sa tête, elle nourrit un plan macabre. Celui de mettre fin à la vie de Nanou Affoua N’Gouan Marie Esther Blanche, née des suites de l’idylle entre les deux tourtereaux. En effet, depuis près de deux ans, Nanou entretient une liaison amoureuse secrète avec Michelle. A la découverte de cette union ‘’interdite’’, Tana Philomène entre dans une colère noire. Mais, le ver était déjà dans le fruit. Puisque Michelle a eu une fillette de 18 mois avec son homme. Il fallait donc en découdre avec «cette voleuse de mari». C’est ce qui a donné lieu à cette tragique soirée qui a tourné à l’horreur. Car au cours de leur dispute, Tana Philomène menace de s’en prendre à l’enfant ‘’illégitime’’ de son époux. Elle avait bel et bien connaissance de l’existence de ce rejeton. Un chantage que l’époux ne prend pas au sérieux. Certainement coutumier de telles invectives. Après la palabre donc, elle se rend au domicile de sa rivale. Selon le rapport de la police, elle avait également pris le soin de se renseigner auparavant sur le lieu d’habitation de celle-ci. C’est sans grande difficulté qu’elle s’y est rendue d’ailleurs. Discrètement, par des subterfuges visant à distraire la vigilance des gens, Tana Philomène réussi à enlever la fillette de 18 mois. Puis, elle traverse le village et se rend à M’pouto, au bord de la lagune non loin du site d’une prestigieuse académie de football. A cet endroit, elle met à exécution son désir longtemps refoulé. De sang froid, elle étrangle la fillette. Puis elle retourne au village, reprendre ses activités commerciales comme si de rien n’était. Des heures plus tard, le village est alerté par la disparition d’une fillette. La rumeur est partie du marché où un attroupement s’est mis tout de suite en place. Michelle alerte Nanou et l’informe de l’enlèvement de leur fille. C’est alors que deux témoins oculaires, dont un Nigérian et une Ivoirienne affirmeront avoir vu Nanou Affoua N’Gouan Marie Esther Blanche dans les bras de dame Tana Philomène. Ce, après avoir été conduits au domicile de Nanou pour identifier la présumée coupable. Elle est interpellée, puis conduite au commissariat du 18ème arrondissement. Elle y a été maintenue en garde à vue pour un interrogatoire corsé. C’est alors que dans la soirée, le corps sans vie de la fillette étranglée est découvert par un passant. Dans l’attente d’un procès où elle répondra de ses actes, Tana Philomène a été déférée au Parquet d’Abidjan, le vendredi 17 mai 2013. L’inhumation de la fillette a eu lieu le samedi 18 mai au cimetière municipal de Williamsville.


A.D et S.M in 

L'Intelligent d'Abidjan
Mercredi 22 Mai 2013
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."




Facebook

Partager ce site