Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Limogeage de Mabri et Gnamien, affaire Soro: Le déboulonnage de Ouattara se précise

La mise à l’écart du gouvernement des ministres Albert Mabri Toikeusse et Gnamien Konan, vendredi 25 novembre 2016 par le chef de l’Etat défraie la chronique. Ces limogeages qui en rajoutent à la situation socio-politique précaire desservent Ouattara.


Limogeage de Mabri et Gnamien, affaire Soro: Le déboulonnage de Ouattara se précise
Le sort de deux prétendants au fauteuil présidentiel en 2020 est définitivement scellé à travers un communiqué lapidaire de douze lignes rendu public vendredi par le secrétaire général du gouvernement, Amadou Gon Coulibaly. Albert Mabri Toikeusse, chef de la diplomatie ivoiriene et Gnamien Konan, ministre du Logement et de l’Habitat, par ailleurs alliés de la coalition Rhdp ne font plus partie de l’équipe gouvernementale. S’il est vrai que ce limogeage était cousu de fil blanc en raison des déboires entre Ouattara et Mabri, il n’en demeure pas moins que le navire Rhdp prend l’eau de toutes parts. Payant ainsi le prix de son mépris de la démocratie. En effet, tandis que des primaires sont organisées sous d’autres cieux pour permettre à la base du parti de désigner son candidat, les deux poids lourds du Rhdp, en l’occurrence le Rdr d’Alassane Ouattara et le Pdci-Rda de son aîné Bédié ont toujours tordu le cou à la démocratie en imposant leurs choix aux autres. En témoignent l’appel émotionnel de Daoukro et les désaccords entre le désormais ancien ministre des affaires étrangères, Mabri Toikeusse et le chef de l’Etat relatifs aux choix des candidats Rhdp aux législatives. Alors que le Pdci et le Rdr comptent respectivement 101 et 135 candidats sur les 255 sièges que compte le parlement ivoirien, l’Udpci de Mabri Toikeusse et l’Upci de Gnamien Konan n’en n’ont pas la moitié. Il ne faut pas être clerc pour saisir l’enjeu politique des législatives 2016 à l’aube de la présidentielle 2020. D’autant que Mabri et Gnamien ne font point mystère de leur désir de succéder à Ouattara en 2020. C’est en réalité leurs morts politiques que ces derniers ont refusées. Le processus d’implosion du Rhdp est plus qu’engagé. Après le Mfa d’Anaky Kobéna, l’Udpci et l’Upci, la fronde se cristallise au Pdci. La rupture entre la base et la direction préoccupée à contenter le Rdr ne fait désormais l’ombre d’aucun doute. Depuis le choix d’Affoussiata Bamba, député Rdr d’Abobo en qualité de candidate de la coalition au pouvoir à Cocody en lieu et place de Yasmina Ouégnin, député sortante, le siège dudit parti fait l’objet de protestations quotidiennes des militants. Par ailleurs, ces dissensions au sommet de l’Etat interviennent dans un contexte marqué par une vague de violence qui a conduit à la mort d’au moins cinq gendarmes. A cela, s’ajoute la volonté du Front du refus de paralyser le siège de la CEI pour contraindre les tenants du pouvoir actuel de se plier à la décision de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples en prenant des dispositions requises pour mettre cette institution en conformité avec les standards internationaux. Sans oublier un autre malaise qui ne cesse de grandir entre les camps Ouattara et Soro. Le moins qu’on puisse dire, c’est le régime d’Abidjan est bien dans une mauvaise passe.

Cyrille N.
In Le Sursaut
Lundi 28 Novembre 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 880 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2204 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2005 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 955 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Côte d’Ivoire : le FMI accorde un prêt de 136,5 millions de dollars Le Fonds monétaire international a annoncé vend… https://t.co/EBLXOrjbCM

Facebook

Partager ce site