Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Licenciements à la CEI et à la RTI / La Centrale Humanisme attaque ! “C’est trop fort et illégal”, selon Soro Mamadou

La CEI et la RTI sont dans le champ de tir de la Centrale Humanisme. Le Secrétaire général de la coordination, Soro Mamadou, et ses camarades sont particulièrement sidérés par les procédures de licenciement en cours dans ces structures.


Licenciements à la CEI et à la RTI / La Centrale Humanisme attaque ! “C’est trop fort et illégal”, selon Soro Mamadou
Les travailleurs de Côte d’Ivoire peuvent compter sur la Centrale syndicale Humanisme pour la défense de leurs intérêts. Regroupant les syndicats des secteurs formels et informels, la structure dirigée par Soro Mamadou se veut un défenseur attitré des organisations et individus membres. C’est en cela qu’elle fait de la situation des 415 agents licenciés à la Commission Electorale Indépendante (CEI) une préoccupation majeure. Saisie, la Centrale Humanisme s’est mise dans une position de soutien ferme aux victimes de cette mesure. Son appel à l’endroit de la machine électorale est sans équivoque. « Je dois interpeller Youssouf Bakayoko, le président de la CEI. Il a procédé au licenciement de plus de 400 agents. C’est trop fort. Ça, c’est pour le sentiment. Pour les arguments scientifiques, je dirai que c’est illégal. En pareille situation, il faut un préavis », rappelle Soro Mamadou. Ajoutant qu’après deux années de contrat à durée déterminée (cdd), les camarades avaient normalement droit à un passage en contrat à durée indéterminée (cdi). Hélas, la décision est tombée! La pilule est d’autant plus dure à avaler que le premier camarade d’Humanisme trouve inappropriée sa période d’occurrence. « Nous sommes dans une situation de réconciliation. Ce sont des camarades qui ont travaillé pour que le processus de réconciliation soit. Qu’il dégage les moyens pour au moins les remercier. Mais, qu’on ne les jette pas comme des oranges qu’on a fini de sucer », dixit Soro. Comme dédommagement, chaque agent a perçu 400.000 FCFA. Une somme jugée dérisoire par la Centrale Humanisme. Et pour cause. Les 400.000 FCFA, rappelle-t-il, devraient, au regard de la loi, représenter les salaires d’avril et de mai. « Parce que, explique le n°1 de la Centrale, quand tu veux licencier quelqu’un, il faut lui donner un préavis. Ils leur doivent 200.000 pour le mois d’avril, et 200.000 pour mai. Après, ils peuvent ajouter leur 400.000 de forfait, ça fera alors 800.000FCFA ». Mieux, Soro Mamadou estime, sur la base des dossiers, que la Cei doit remettre à ces camarades au moins 5 millions FCFA. La Centrale a également pris à bras le corps, le problème d’agents de la RTI placés sur la liste de licenciement. En l’occurrence, Berthé Siaka, Kouassi Aya virginie et Kouadio Yao. « Ce sont des syndicalistes protégés par la loi. Qu’Aka Sayé Lazare arrête leur procédure de licenciement », exige-t-il, fermement.

MARTIAL GALE in Le Mandat
Mardi 22 Mai 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Fils Du Pays le 22/05/2012 23:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Soro Mamadou se réveille sans doute d'un long et profond sommeil !!! Si mes souvenirs sont exacts, cet individu ex-secrétaire général d'une dissidence du SYNESCI, a de tout temps combattu le vrai syndicalisme incarné par les TAPE KIPRE, les LAURENT AKOUN et autres.Avec des comparses tels que la guinéenne Kandia Camara, actuelle porte-serviette du Drame ivoirien, ils ont contribué à désorganiser le vaillant syndicat des enseignants du secondaire et à en faire un appendice du RHDP pour lutter contre le Président GBAGBO LAURENT !!! Alors cette "prise de" de Soro Mamadou s'apparente plutôt à une ruse pour se faire valoir et avoir de l'audience sur la souffrance infligée aux travailleurs par ceux que son action et celle de ses acolytes ont contribué à usurper le pouvoir !!! Que Soro laisse la FESACI et DIGNITE réparer les torts qu'il a causés aux travailleurs ivoiriens !!! Nous avons assez souffert de leur cynisme et hypocrisie !!!

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 3050 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2324 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2124 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1060 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Alfred Jérémie N’Gouan, député d’Aboisso commune, se déchaîne : « La Côte d’Ivoire ne peut avancer avec des gens en… https://t.co/xVIvu3jRPG

Facebook

Partager ce site