Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Libéralisation de l’électricité: un texte déposé à l’Assemblée nationale (Duncan)


Libéralisation de l’électricité: un texte déposé à l’Assemblée nationale (Duncan)
Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan, a révélé vendredi soir, à Abidjan qu’un texte du gouvernement a déjà été proposé à l’Assemblée nationale en vue de la libéralisation du secteur de l’électricité.

«Un texte a déjà été envoyé par le gouvernement à l’Assemblée nationale consacrant la libéralisation dans tous les secteurs », a indiqué Daniel Kablan Duncan au cours d’une conférence de presse soulignant qu’il constitue (la libéralisation) ,« un élément important de concurrence et de qualité des prestations ».

Quant à la période de ce processus, le chef du gouvernement ivoirien a précisé qu’il « faut prendre le temps en fonction des engagements antérieurs mais aussi des offres ».

Selon Daniel Kablan Duncan, «il faut avoir une énergie électrique de qualité et abondante pour couvrir les besoins nations et de la sous région ».

« Aucun pays moderne ne peut fonctionner sans électricité (…) L’énergie électrique de notre pays est parmi les meilleures d’Afrique. La Côte d’Ivoire fait partie des pays où l’électricité est le moins chère », a rassuré le Premier ministre ivoirien tout en rappelant que « le temps de coupure est passée de 50 à 40 heures. Il y’a donc une baisse ».

Le Chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara a décidé d’annuler le premier Mai dernier lors de la fête du travail, l’ajustement tarifaire de Janvier 2016 constaté sur les factures d’électricité qui a suscité de nombreuses plaintes des populations ivoiriennes. Les factures ont connu une augmentation allant pour certaines à plus de 40%.

Le constat d’une hausse tarifaire sur les dernières factures d’électricité avait suscité une grogne des populations ivoiriennes.

A cet effet, Alassane Ouattara a instruit son gouvernement à en croire le Premier ministre de mettre en œuvre de façon diligente entre autres les mesures « d’annulation de la hausse tarifaire de 5% de janvier 2016 pour tous les abonnés, le remboursement des montants payés au-delà des 10% autorisés en juillet 2015 après l’annulation de la hausse de 5% ».

Le remboursement des paiements effectués au titre des changements de plages horaires à compter de janvier 2016 sur la période de janvier à mars 2016 ainsi que le remboursement des paiements effectués au-delà de l’augmentation des 10% autorisés, sont également au nombre des mesures arrêtées.

APA
Samedi 14 Mai 2016
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 25/05/2020 | 1222 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2020 | 2482 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 1503 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 1638 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 3127 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire