Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Lettre ouverte au Directeur de l' OSER


« Monsieur le Directeur, vos éléments se comportent comme des coupeurs de route !»
Si j'étais des vôtres, je vous aurais parlé en tête à tête. Malheureusement, je suis obligé d'en parler sur la place publique. M. le Directeur de l'OSER. À quoi servent vos éléments cachés dans les virages et qui surgissent devant les usagers tels des coupeurs de route ? Celui de vos éléments qui détient cet appareil appelé " radar " est assis dans la broussaille à l'affût des automobilistes comme un chasseur qui guette sa proie. Eh, mon Dieu, dans quel pays sommes-nous ? Ne pouvez-vous pas initier des campagnes pour interdire le téléphone au volant comme cela se fait chez nos voisins ? M. Le Directeur, vos éléments font honte. Ils bondissent sur le bitume devant les véhicules pour justes 1000 francs. Vous le savez, mais vous ne dites rien. Que doit-on conclure ? Je vous laisse réfléchir. Je voudrais seulement vous dire que vos éléments font du racket aux yeux de tous dans l'indifférence totale. Vous voulez que je vous rappelle la définition du mot " racket " ? Eh bien, racket signifie " Extorsion d'argent par intimidation et violence. Si ce n'est pas du vol, alors dites-moi comment cela s'appelle ? Nous sommes obligés d'en parler, cela participe aussi à faire avancer notre pays. Pour le moment disons Côte d'Ivoire YAKO. À très bientôt.

Me Yaya Koné à Bouaké in Lebanco.net
Jeudi 22 Novembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Opinion
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche D'Abidjan | 04/05/2011 | 2402 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire