Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Les enjeux économiques du conflit


Photo :DR
Photo :DR
Devant l’ampleur des menaces de tout genre, des ultimatums et mises en garde à répétition de la prétendue communauté internationale manipulée à souhait sur la crise ivoirienne par le président français Nicolas Sarkozy, une certaine incompréhension s’impose.
Disons-le tout net, le présent conflit né de la situation post-électorale se déroule sur fonds d’enjeux purement économiques. L’énormité des richesses naturelles de la Côte d’ivoire, notamment le pétrole, le gaz, le diamant, l’or, le bois, le binôme café-cacao etc. poussent la puissance coloniale et ses partenaires à prendre parti pour l’un des candidats en l’occurrence, Ouattara Alassane, le nouveau cheval de Troie d’une Françafrique en quête de réorganisation. Les différentes sorties du Président Français et celles de ses alliés Européens et Africains ne sont que des signes pour propager les germes d’un conflit et mieux piller les ressources ivoiriennes.

En effet, ces déclarations à tout vent de Nicolas Sarkozy exacerbent les tensions et risquent d’emmener la sous région dans un suicide collectif regrettable. Sinon, comment comprendre que pour une crise postélectorale qui d’ailleurs est monnaie courante en Afrique, le règlement politique, par voie pacifique est systématiquement rejeté par ce dernier et la nébuleuse prétendue communauté internationale qui encourage à la fin, Ouattara et ses partisans à refuser la main tendue du Président de la République, Laurent Gbagbo pour une sortie de crise heureuse. Les incessants appels à l’intervention militaire et ses pieds de grue à la CEDEAO, via L’ECOMOG, sa force militaire, ont fini par le trahir.

Le contexte humanitaire indéniable de cette intervention militaire qu’il appelle de tous ses vœux n’est rien face à ce qu’il compte obtenir économiquement en installant le chaos. Ce n’est plus un secret, économiquement, la France cherche à (ré) contrôler les nombreuses sources de produits miniers et pétrolifères de la Côte d’Ivoire, d’où son soutien à quelqu’un qui est mieux maniable pour disposer de toutes les options en main.

De plus, depuis dix ans que cela dure, la Côte d’Ivoire a décidé de s’ouvrir aux autres marchés au plan mondial. Et cela n’est pas pour plaire aux dirigeants Français qui dans leur fort intérieur considère toujours ce pays comme leur chasse gardée. Aujourd’hui plus qu’hier, l’occasion de reprendre la main en installant à la tête de l’ancienne colonie un ‘’valet’’, est plus que de mise. « Pourquoi alors, ne pas appuyer en fond sur l’accélérateur. Qui sait, Gbagbo pourra craquer et lâcher prise », ont-ils suggéré. Engagé dans un drôle de discours-chantage qui consiste à accabler de tous les maux le Président Ivoirien, Laurent Gbagbo afin de le discréditer vis-à-vis du monde entier, Sarkozy fait feu de tout bois. Les résultats définitifs proclamés par le Conseil Constitutionnel ivoirien, il en a cure, pourvu que la CEI ait donnée vainqueur Alassane et que Choi l’ait certifié. Le grand ‘’Sarko’’ veut pour tout et en tout que son poulain, Ouattara soit aux commandes du navire ivoire. Le reste n’est que distraction. Rien de plus.

In lepost.fr
Dimanche 9 Janvier 2011
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2780 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3021 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5164 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire