Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Les dieux de demain : quel est l'avenir de la religion ?

Tout au long de l'histoire, la foi des gens et leur attachement aux institutions religieuses se sont transformés, affirme Sumit Paul-Choudhury. Et maintenant ?


Avant Mohamed, avant Jésus, avant Bouddha, il y avait Zoroastre. Il y a quelque 3 500 ans, à l'âge du bronze en Iran, il a eu une vision du Dieu unique et suprême. Mille ans plus tard, le zoroastrisme, la première grande religion monothéiste du monde, était la foi officielle du puissant empire persan, ses temples du feu fréquentés par des millions d'adeptes. Mille ans plus tard, l'empire s'est effondré, et les adeptes de Zoroastre ont été persécutés et convertis à la nouvelle foi de leurs conquérants, l'Islam.
De nouveau, 1 500 ans plus tard - aujourd'hui - le zoroastrisme est une foi mourante, ses flammes sacrées sont entretenues par un nombre toujours plus restreint d'adeptes.
Nous tenons pour acquis que les religions naissent, grandissent et meurent, mais nous sommes aussi étrangement aveugles à cette réalité. Lorsque quelqu'un essaie de fonder une nouvelle religion, elle est souvent rejeté et assimilé à une secte. Lorsque nous reconnaissons une foi, nous considérons ses enseignements et ses traditions comme intemporels et sacro-saints. Et lorsqu'une religion meurt, elle devient un mythe, et sa prétention à la vérité sacrée expire. Les contes des panthéons égyptien, grec et nordique sont désormais considérés comme des légendes, et non comme des écrits sacrés.
Même les religions dominantes d'aujourd'hui ont continuellement évolué au cours de l'histoire. Le christianisme primitif, par exemple, était une église vraiment large : les documents anciens comprennent des récits sur la vie de famille de Jésus et des témoignages de la noblesse de Judas. Il a fallu trois siècles pour que l'église chrétienne se consolide autour d'un canon d'écritures - puis, en 1054, elle s'est scindée en deux : l'Église orthodoxe orientale et l'Église catholique. Depuis lors, le christianisme n'a cessé de croître et de se diviser en groupes de plus en plus disparates, des quakers silencieux aux pentecôtistes manipulateurs de serpents.
Lire la suite sur bbc.com
Jeudi 5 Août 2021
La Dépêche d'Abidjan



Espace Kamite
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 28/09/2021 | 79 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2021 | 220 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 26/09/2021 | 352 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 26/09/2021 | 279 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 16/09/2021 | 1202 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 12/09/2021 | 1553 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 12/09/2021 | 1539 vues
00000  (0 vote)