Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Les autorités burundaises doivent assurer la sécurité des journalistes


BURUNDI COMMUNIQUE RSF

Reporters sans frontières (RSF) appelle les autorités burundaises à garantir la sécurité de tous les journalistes et le retour du pluralisme médiatique afin que l’information circule de nouveau dans le pays. (...)
.“Reporters sans frontières appelle les autorités burundaises à l’apaisement et à fournir des garanties tangibles de protection aux journalistes qui ne peuvent pas continuer à vivre dans la peur, déclare Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. Le gouvernement burundais doit assumer ses responsabilités face aux lourds dégâts que les médias privés ont subi à tort. Dans la situation de crise que traverse le Burundi, un retour à une information libre et plurielle est urgent. Si les échéances électorales sont maintenues, il est primordial que les médias puissent reprendre leurs activités et que les journalistes puissent de nouveau informer la population librement.”
Plusieurs journalistes s’accordent à dire que l’urgence est de reprendre le travail afin que l’information circule de nouveau dans le pays mais le climat ne le permet pas. La relation entre l’État et les journalistes des médias privés est sévèrement endommagée. Les journalistes ont “besoin d’un engagement réel de la part du gouvernement pour pouvoir retourner au travail et se sentir protégés”, explique Alexandre Niyungeko. De nombreux professionnels des médias appellent la communauté internationale à se mobiliser pour les journalistes et médias burundais dans la détresse. Cette dernière doit faire pression sur le gouvernement pour qu’il vienne en aide aux journalistes et mette tout en œuvre pour aider à la reconstruction des médias saccagés.
A l’heure actuelle, dans ce climat de peur, plusieurs journalistes ont choisi de se cacher ou de prendre la fuite vers les pays voisins. Les plus exposés sont les responsables des médias privés et les journalistes qui présentaient des émissions au moment du putsch, et qui ont relayé les évènements et parfois donné la parole aux putschistes. Parmi eux, Bob Rugurika, le directeur de la RPA qui s’est de nombreuses fois retrouvé dans le collimateur des autorités, a dû fuir le pays.
Le Burundi se situe à la 145e place sur 180 dans le Classement 2015 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières.

Source : RSF
Mercredi 20 Mai 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Samedi 1 Mai 2021 - 21:27 LE ROI NARMER - Sankofa (VF)

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 01/05/2021 | 540 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/04/2021 | 430 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/02/2020 | 2357 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/02/2020 | 2420 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2020 | 4696 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2019 | 871 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 23/12/2019 | 948 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire