Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

"Le silence de Gbagbo", source de "désordre" au sein du FPI, selon Amani N’guessan


Le 5ème Vice-président du Front Populaire Ivoirien (FPI) chargé de la défense et de la sécurité, Michel Amani N’guessan, a estimé, samedi à Bouaké (379 Km au Nord d’Abidjan), que le "silence de Gbagbo", est source de "désordre" au sein du FPI.

Le seul "enjeu aujourd’hui, c’est la lutte pour le contrôle du FPI. Tout le reste n’est qu’habillage, puisque Gbagbo n’est pas là, chacun de nous se bat pour le contrôle du parti", a déclaré Michel Amani N’guessan lors d’une rencontre d’information avec les fédéraux et secrétaires de section FPI de la région de Gbêkê.

Il a exhorté les fédéraux et secrétaires de section FPI de la région de Gbêkê à opérer un "choix pour l’avenir" de ce parti qui traverse des tiraillements en interne entre deux tendances revendiquant chacune le contrôle de la direction de cette formation politique.

‘’Le problème au FPI est simple à comprendre quand on est un démocrate. Ce n’est pas simple quand on n’est pas démocrate", a-t-il soutenu en rappelant que "nous avons des textes".

" Nous sommes allés à un congrès en 2001. C’est Affi N’guessan qui est le président du Front populaire ivoirien. (…) Ceux qui disent que le FPI ne participera pas aux élections présidentielles de 2015, ce n’est pas eux qui ont la direction du parti. Ils parlent au nom de quelle instance du parti?" s’est interrogé l’ancien ministre de défense de Laurent Gbagbo.

"Ce qui se passe au FPI aujourd’hui est similaire à la rébellion. Les camarades ont bien étudié la rébellion ivoirienne’’ a ajouté le 5è Vice-président du FPI, invitant les fédéraux et secrétaires de section de Gbêkê à faire un choix entre "légalité" et "rébellion".

"Ne faites pas la politique de la méchanceté, mais faites la politique de la sagesse" a-t-il martelé en s’insurgeant contre "le silence" de Gbagbo. "Le silence de Gbagbo, emmène le désordre dans le parti, il suffit qu’il dise à Affi retires-toi et il le fera" a poursuivi Amani N’guessan. Il a dans la foulée, appelé les militants du FPI à la vigilance. "Ceux qui veulent prendre le FPI, si jamais ils réussissent le FPI est foutu" a prévenu Michel Amani N’guessan.

"Aujourd’hui le FPI est dans notre main (…) C’est sur notre corps qu’ils vont passer pour faire du FPI ce qu’ils veulent’’ a-t-il menacé avant de proposer à ses interlocuteurs le choix de la "légalité", qui est selon lui, le choix de Pascal Affi N’guessan. "C’est l’heure du choix et ce choix est décisif pour l’avenir du FPI" a-t-il conclu.

APA
Lundi 12 Janvier 2015
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez


1.Posté par Diomande le 13/01/2015 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce Amani N'Guessan je lui ai jamais fais confiance. Il est venu soudainement et etait trop mignon, docile a peu pres comme un serpent c'etait trop facile.Il a su s'infiltrer et hop le voila maintenant entrain de gesticuler. Je l'avais repete a maintes reprises qu'il y avait quelque chose de glaciale a propos de ce monsieur-ci. Il m'etait totalement indifferent et je m'en mefiais. Dieu merci voici la verite. "" Le temps est le deuxieme nom de Dieu.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 810 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 01/08/2018 | 5711 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Facebook

Partager ce site