Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Le rôle du christianisme dans la colonisation

Avec l’arrivée des Européens en vague successive dès le début du XVIe siècle, l’Afrique entra dans la phase la plus désastreuse de son histoire. Ne disposant plus d’esclaves et n’en trouvant pas assez dans le Nouveau Monde, l’Europe se tourna vers l’Afrique. Abominable de brutalité et de violence, le trafic des esclaves enleva au continent africain des millions d’hommes, de femmes et même d’enfants jusqu’à l’abolition de l’esclavage en 1861.


Pour les Blancs, c’était une chose normale et nécessaire de considérer leurs victimes noires comme des sous-hommes. D’ailleurs, cette vidéo en est la preuve !

L’évangélisation par la violence en Afrique

Peu de Noirs voulaient être convertis. Il fallait donc le leur forcer en recourant à la flagellation. De plus, il y avait une autre exigence fondamentale pour les missions. Si le message de l’évangile devait être accepté, il fallait que les croyances spirituelles qui sont le fondement de toute la communauté africaine soient vidées de leur pouvoir et par conséquent détruites. Ce que les missionnaires étaient venus faire, c’était convaincre les Africains qu’ils devaient renoncer à leur croyance, oublier leurs ancêtres, et rejeter les structures profondes de leur culture.

Les missionnaires pensaient être les seuls à pouvoir sortir les Africains de leur médiocrité spirituelle. À de rares exceptions, ils étaient beaucoup plus intéressés par l’or, le diamant, l’ivoire et par les terres à conquérir que par l’homme Africain.

Après de modestes débuts, les missions d’Afrique ont pu à juste titre se vanter d’un grand succès. Le christianisme était largement accueilli. Les missions ont été considérées comme la porte ouverte sur un plus vaste monde, notamment par l’éducation qu’elle dispensait.

L’enseignement des missionnaires a fait partie de l’instruction coloniale

Pour certains historiens, toute l’action des missionnaires en Afrique faisait intégralement partie de la colonisation. Ces rapports entre les églises et les colons, entre la bible et le fusil si l’on peut dire, se sont poursuivis pendant toute la période coloniale. Cependant, les missionnaires aggravèrent les contradictions à l’intérieur de la société coloniale. D’un côté, ils prêchaient l’égalité, alors qu’eux-mêmes pratiquaient la discrimination dans une société coloniale profondément raciste. En d’autres termes, ils ont en quelque sorte participé à l’avènement du racisme.
Lire la suite
Mardi 22 Septembre 2020
La Dépêche d'Abidjan



Espace Kamite
Notez

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 21/01/2021 | 417 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 19/01/2021 | 810 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 17/01/2021 | 1121 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 15/01/2021 | 1362 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 14/01/2021 | 1517 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 09/01/2021 | 1831 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 08/12/2020 | 3161 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 03/12/2020 | 2221 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 26/10/2020 | 2381 vues
00000  (0 vote)