Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

"Le rêve de Ouattara est de dire au revoir aux Ivoiriens" en 2020, selon un cadre du parti de Bédié


Le député de San-Pedro (Sud-ouest ivoirien), Félix Anoblé a affirmé mardi, que "Le rêve" du président Alassane Ouattara "est de dire au revoir aux Ivoiriens" en 2020, après ses deux mandats, lors d’une conférence de presse.

"Je peux vous rassurer" (le) rêve de (M.) Ouattara, c’est d’être sur le perron de la présidence et dire au revoir aux Ivoiriens", a fait M. Anoblé, cadre du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, allié au pouvoir).

"Si au soir de 2020, le PDCI et le RDR (rassemblement des républicains, parti présidentiel) doivent partir en rang dispersé, et si M. Ouattara juge qu’il n’a pas un cheval de bataille tranquille qui pourra réunir les forces, il sera candidat, et je serai parmi ceux qui vont" le soutenir. Mais, si (ces deux alliés) réussissent à créer un point de convergence, et (l’actuel président) dit qu’il est candidat, je serai son premier adversaire, ce qui m’importe, c’est la paix", a-t-il soutenu.

Dans un entretien à Jeune Afrique, Alassane Ouattara a affirmé que "la nouvelle constitution (l’) autorise à faire deux mandats à partir de 2020", ajoutant qu’il prendra (sa) "décision définitive" sur son éventuelle candidature, "en fonction de la situation de la Côte d’Ivoire.


"L’interpellation d'Alassane ouattara en disant qu’il peut être candidat, dépend de notre comportement", a ajouté le délégué communal du PDCI de San-Pedro.

En novembre 2017, Alassane Ouattara, 76 ans, président de la République de Côte d’Ivoire depuis 2011, a affirmé qu’il ne se représentera pas "a priori" à la présidentielle de 2020, relevant qu’"en politique, on ne dit jamais non".

Promulguée le 08 novembre 2016 après un référendum, la troisième Constitution ivoirienne limite les mandats présidentiels à deux pour une durée de cinq ans et fait sauter le verrou de la limitation d’âge auparavant fixée à 75 ans au plus.

Pour le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’Guessan, cette Constitution ne peut servir de "prétexte" à M.Ouattara pour briguer un troisième mandat en 2020, estimant que le chef de l’Etat "a fini ses deux mandats et n’a plus rien à faire dans la politique".

Alerte Info
Jeudi 7 Juin 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1749 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1219 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 952 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire