Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Le ressuscité de Lukau, l’arnaque dévoilée

Deux jours après la publication sur les réseaux sociaux d’une vidéo qui met en scène le célèbre pasteur sud-africain, d’origine congolaise, Alph Lukau, ressuscitant un « mort », la polémique ne cesse d’enfler sur les réseaux sociaux. Alors que des morgues sud-africaines dénoncent une arnaque et promettent de porter plainte, les internautes ivoiriens ont organisé un concours de photos parodiant le « ressuscité » de Lukau.


Sur les réseaux sociaux en Côte d’Ivoire, on ne parle plus que de cette histoire, celle du « mort » ressuscité par le pasteur évangélique Alph Lukau. Lundi 25 février, des internautes ont même lancé un « challenge », c’est-à-dire un concours de photos parodiant le « ressuscité » de Lukau.

L’histoire a commencé dimanche 24 février dans l’après-midi. Dans une vidéo devenue rapidement virale et raillée par de nombreux internautes ivoiriens, l’on voit le pasteur sud-africain Alph Lukau, d’origine congolaise Alph Lukau, « ressusciter » un prétendu mort allongé dans un cercueil.

Les faits montrés par la vidéo se seraient déroulés ce week-end à Johannesburg où le pasteur tient ses prières chaque semaine. Dans la vidéo, l’on assiste à une scène fortement théâtralisée. Un jeune homme en blanc est allongé dans un cercueil sorti fraîchement d’un corbillard. Ses proches, interrogés par le pasteur Alph Lukau, expliquent qu’il est mort depuis quelques jours et qu’il était à la morgue. Le pasteur commence à prier et le « cadavre » se redresse.

De nouvelles vidéos publiées lundi 25 février sur Facebook ont encore alimenté la polémique et démontré une vaste arnaque du pasteur.

Les trois compagnies funéraires

La supercherie est mise en lumière par trois compagnies funéraires.

La compagnie funéraire Kings & Queens Funeral Services ayant assuré le transport du « ressuscité » de Lukau a organisé une conférence de presse, lundi 25 février. Son porte-parole a expliqué que son entreprise a été contactée par la famille du « mort » juste pour le transport du corps. La famille a prétendu que le corps était dans une autre morgue (Black Phoenix) qui n’avait pas les moyens logistiques pour assurer le déplacement jusqu’au lieu de l’enterrement. Elle a, ensuite acheté le cercueil à autre service funéraire (Kingdom Blue FS) prétextant que le jeune homme était mort à la maison.
Lire la suite

Mardi 26 Février 2019
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1629 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 2554 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 5260 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 4684 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 2646 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 28/12/2014 | 3766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/12/2014 | 3534 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire