Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

"Le chemin épineux de la réconciliation nécessite des sacrifices énormes" (Pdte Parlement Rwandais)


"Le chemin épineux et délicat de la réconciliation nécessite des sacrifices énormes", a déclaré, mardi à Abidjan, la présidente de la chambre basse du Parlement rwandais, Donatille Mukabalisa, prononçant un discours à l’ouverture solennelle de la session 2018 de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire.

« Sur le chemin épineux et délicat de la réconciliation nécessitant des sacrifices énormes pour pardonner et vivre avec les bourreaux, nous avons réussi en mettant de côté ce qui nous divise et en mettant en avant ce qui nous réunit », a déclaré l’invitée du parlement ivoirien, en présence du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, et de la Grande chancelière de l’Ordre national, Henriette Dagri Diabaté.

Mme Mukabalisa a retracé, à cette occasion, les actions qui ont facilité la réconciliation et le développement du Rwanda après le génocide de 1991 qui avait fait un million de morts en 100 jours, saluant le renforcement de la coopération entre le parlement ivoirien et celui de son pays.

Le Rwanda a engagé des réformes politiques, économiques et administratives, encouragé la transparence dans la gestion des finances publiques et surtout « revalorisé notre culture et nos valeurs pour la restauration de notre dignité en vue de trouver des solutions endogènes », a-t-elle dit.

Elle a à ce propos cité la mise en place d’un comité de conciliation pour désengorger la justice classique, l’instauration d’un dialogue national et d’une retraite des dirigeants chaque année, des travaux communautaires chaque mois pour la reforestation, l’entretien des ouvrages et infrastructures, la construction de maisons pour les démunis.

« Si cela a marché chez nous, c’est que cela peut marcher ailleurs en Afrique », a-t-elle insisté, rappelant que la solidarité, la coopération sud-sud et le partage des expériences faciliteront une prospérité partagée et un développement durable « pour faire face aux défis qui se posent aux populations ».

L’ouverture solennelle de la session 2018 du Parlement ivoirien fait suite à la séance inaugurale qui a eu lieu le 9 janvier et qui était consacrée à l’élection du président de l’Assemblée nationale.

La session 2018 est placée sous le thème « Bâtir une nation forte, prospère et solidaire par le pardon et la réconciliation » et enregistrera l’installation, pour la première fois, d’un Sénat conformément à la nouvelle Constitution de novembre 2016.

AIP
Mercredi 4 Avril 2018
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 1831 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/03/2019 | 1293 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/03/2019 | 976 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire