Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan
La Dépêche d'Abidjan











Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Le chef de l’Etat confus


Le chef de l’Etat confus
«Ce sont des questions complexes. Il faut du temps pour bien les régler». Cet aveu de taille d’Alassane Ouattara quant à son incapacité à résoudre la question du désarmement des Frci démobilisées est éloquent. Au cours de l’interview, le nouvel homme fort d’Abidjan, a reconnu implicitement que les Frci sont la cause principale de l’insécurité. Car, ce sont ces forces pro-Ouattara qui circulent partout et sont les seules à posséder les armes. Quel bandit peut-il détenir une lance-roquette si ce n’est un élément Frci ? Selon des sources pénitentiaires, à la Maison d’arrêt et de correction de Bouaké, l’on dénombre plus de 200 détenus issus des rangs des Frci pris en possession de kalachnikovs et souvent de lance-roquettes. Ceux-ci opèrent à visage découvert lors des attaques sur les routes. «Nous sommes dans une insécurité totale à Bouaké où, dans chaque maison, il y au moins une kalachnikov gardée par les ex-rebelles devenus Frci. Ce sont les com zones et surtout Soro Guillaume, chef de la rébellion, à qui obéissent sans broncher ces hommes, qui peuvent les désarmer et les encaserner, sinon tout ce qui se passe est du bluff», a indiqué un haut responsable de l’appareil judiciaire. Outre ce fait, des sources avancent que cette situation d’insécurité sur tout le territoire national est voulue par ceux qui veulent prendre en otage les populations face aux troubles qui pourraient survenir. Après avoir imputé les problèmes d’insécurité à ceux qu’il qualifie de «faux Frci», Alassane Ouattara laisse plus d’un perplexe lorsqu’il soutient qu’il est incapable de distinguer le faux du vrai de ses éléments. « Je ne peux pas le faire parce que des uniformes ont été volés pendant cette crise », tente-t-il maladroitement de se justifier. Mais, il s’y prend mal. Puisqu’il est de notoriété publique que ce sont les ex-rebelles devenus Frci qui ont attaqué et pillé les édifices militaires dans leur progression.
En clair, face à la question récurrente de l’insécurité qui hante les nuits des Ivoiriens, Alassane Ouattara n’a aucune solution. Il s’embourbe même en prenant directement le portefeuille de la Défense.
Alassane Ouattara a-t-il peur de son ombre ? Assurément. La gestion de la sécurité des Ivoiriens doit être l’affaire des professionnels réputés, aguerris et intellectuels. Ce n’est pas en nommant des chefs de guerre inexpérimentés et d’un bas niveau d’instruction que l’on pourra résoudre l’épineux problème de la sécurité. Il n’y a pas de honte à tester les stratégies sécuritaires déployées sous le président Gbagbo. Par exemple, le Cecos qui a fait ses preuves pour ramener la quiétude et la sérénité au sein des populations. En attendant, les Ivoiriens doivent subir à leur corps défendant les nombreuses agressions à mains armées, les enlèvements et les assassinats.

Didier Kéi in Notre Voie
Lundi 2 Avril 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 2984 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2320 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2118 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 1056 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Katé Gnatoa, le colonel qui a « accepté de lire une déclaration de coup d’Etat en Côte d’Ivoire pour de l’argent »… https://t.co/NsA800hD3Y

Facebook

Partager ce site