Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le Gouverneur Beugré Mambé, nommé ministre en charge des Jeux de la francophonie : Les raisons d’une nomination


La nomination du gouverneur du district d’Abidjan, Beugré Mambé, depuis mercredi dernier, au conseil des ministres, a suscité beaucoup de supputations dans tout le milieu aussi bien culturel, sportif que politique. L’opinion ne comprend pas la nomination d’une ministre chargé exclusivement des jeux de la francophonie alors qu’il existe un ministère de la Culture et de la francophonie, un ministère des Sports et des loisirs, deux ministres impliqués dans cet évènement culturo-sportif. Aussi un comité interministériel composé de quatre ministères (Communication, Sports et Loisirs, Enseignement supérieur et Culture et francophonie) avait-il été mis en place pour piloter l’organisation de ces jeux. A ce comité s’ajoute la nomination d’un directeur général de ces jeux en l’occurrence M. Alla qui, lui, succédait au juge Zoro Bi Stéphane démissionnaire. De fait, la nomination du Gouverneur du district d’Abidjan ne devrait pas être perçue comme l’échec du comité interministériel mis en place. . Car ce comité travaillait sous la présidence du Premier Ministre Daniel Duncan qui suit avec beaucoup d’attention l’avancement des préparatifs. La nomination du Gouverneur Beugré Mambé ne remet pas en cause les capacités des honorables membres du gouvernement encore moins du Premier ministre. Bien au contraire, cette nomination vise à donner une identité aux jeux de 2017.D’ailleurs c’est la ville d’Abidjan qui a porté et défendu le dossier de candidature depuis Brazzaville(Congo) jusqu’aux derniers jeux de Nice. L’on se souvient que le Gouverneur du District d’Abidjan s’était particulièrement investi dans ces jeux et noué déjà de solides relations avec son ami Christian Estrosi, maire de Nice. De sorte qu’en plaçant le Gouverneur Mambé à la tête de la coordination de l’organisation de ces jeux de 2017, on peut affirmer que le chef de l’Etat a simplement voulu que la ville d’Abidjan s’approprie pleinement ces jeux. Car traditionnellement, c’est toujours une ville qui organise et qui abrite les jeux, c’est une ville qui se porte candidate des jeux. Un peu comme dans les traditions olympiques. Les ministres des Sports et de la Culture vont prêter au District leurs infrastructures et leurs expertises. En nommant Beugré Mambé ministre, le Chef de l’Etat a voulu aussi lui réaffirmer sa pleine confiance puisqu’il fait désormais partie de ses proches collaborateurs à qui il rend compte directement des préparatifs des jeux de 2017. Une belle récompense pour Beugré Mambé, ce bourreau du travail mais d’une humilité et d’une discrétion agréable

Le Nouveau Réveil
Vendredi 29 Juillet 2016
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2832 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3123 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3847 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3143 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6392 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5182 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire