Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









La mise en garde de Soum Bill : “ATTENTION, SINON IL Y AURA UNE RÉVOLUTION”


La mise en garde de Soum Bill : “ATTENTION, SINON IL Y AURA UNE RÉVOLUTION”
On a connu Soum Bill dans le zouglou. Mais le chanteur est un véritable touche à tout en matière musicale. Raison pour laquelle il vient de mettre sur le marché une œuvre entièrement dédiée au reggae dont le titre éponyme est ”Escale”. 17 titres consacrés à la musique de Jah. Mais Soum Bill n’abandonne pas le zouglou pour autant, puisqu’un album est en train de se préparer pour ses satisfaire ses fans amateur du zouglou. Le jeudi 14 novembre 2013, l’artiste était au Stand up à Cocody pour parler de son album. ”De tout temps, j’ai toujours aimé le reggae. C’est pour cela que sur tous mes albums, il y a une ou deux chansons consacrées au reggae. C’est vous dire que j’ai été bercé dans ma jeunesse par le reggae. Il est vrai qu’aujourd’hui je suis un artiste zouglou, mais il faut dire que j’ai atterri dans le zouglou par accident ” déclare-t-il. Soum Bill, au cours de sa conférence de presse, a dénoncé les hommes politiques qui ont fait naître la violence en Côte d’Ivoire. ” Je n’arrive pas à comprendre qu’il y ait autant d’intellectuels chez nous et que l’on voit des jeunes mourir par leur faute. Je n’arrive pas à comprendre cela. Que de grands intellectuels se battent pour le pouvoir et envoient des jeunes à l’abattoir. C’est inconcevable que des jeunes se fassent assassiner de cette façon. Ils se battent pour le pouvoir et ils prétendent aimer le pays alors qu’il n’en est rien. Je demande aux jeunes Ivoiriens de ne plus se laisser avoir par les discours de ces hommes politiques. vos vies sont précieuses .N’écoutez plus les discours haineux des hommes politiques ” a-t-il conseillé. Soum Bill s’est même adressé au président Alassane Ouattara à travers son titre ”Mister président”. ” Les gens se sont battus pour que le président arrive au pouvoir. Aujourd’hui, c’est à lui de poser des actes concrets. C’est sur cela qu’il sera jugé. Les Ivoiriens l’attendent là-dessus. Si les injustices et autres non respect des droits de l’homme prospèrent, il faudrait s’attendre à une révolution tôt ou tard”.

Par JFK
In STAR MAGAZINE
Samedi 23 Novembre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Arts et Cuture
Notez


1.Posté par DAVID le 23/11/2013 00:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SOUM BILL ARRÊTE DE NOUS DISTRAIRE ESPÈCE DE TRAÍTRE.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 10 Septembre 2021 - 14:55 En hommage à Amobe Mevegue, mort ce 8 septembre 2021

Opinion | Actualité | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 10/09/2021 | 1444 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 08/09/2021 | 593 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/05/2021 | 766 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/05/2021 | 722 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/02/2020 | 1886 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/04/2019 | 3517 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 29/12/2015 | 3035 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 13/11/2015 | 4009 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 17/10/2015 | 2643 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/04/2015 | 2268 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/02/2015 | 4228 vues
00000  (0 vote) | 1 Commentaire