Connectez-vous S'inscrire

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

La Côte d’Ivoire, un ‘’pays émergent’’ ? - C’est encore la voix de ‘’son maître’’


La Côte d’Ivoire, un ‘’pays émergent’’ ? - C’est encore la voix de ‘’son maître’’
Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, a parlé à l’Onu, à New York, aux Etats-Unis. Dans le ‘’déluge’’ des mots, je retiens « pays émergent », vocabulaire, qui emballe à lui tout seul, le moteur des prochaines grandes ambitions françaises à bâtir un autre grand empire économique en Côte d’Ivoire, pour les cinquante années à venir. « La Côte d’Ivoire, sera un ‘’pays émergent’’ à l’horizon 2020 ». Mais l’annonce ne vient pas de n’importe qui. Elle émane de Alassane Ouattara, ancien directeur général adjoint du Fmi, chargé de l’Afrique, aujourd’hui chef de l’Etat ivoirien. Sur cette lancée, je retiens que la communication de Alassane Ouattara à l’Onu, n’est simplement que la voix de la France, qui veut forcément, faire partie de la ‘’future stratégie’’ économique du Golfe de Guinée, où d’énormes réserves pétrolières sont signalées. De la Côte d’Ivoire en passant par le Ghana, la Guinée-Conakry et l’Angola, la France va devoir reformer sa coopération économique, militaire, ou sécuritaire, pour s’adapter aux nouvelles sources de revenu. La ‘’Côte d’Ivoire pays émergent’’ a été une étude de vocabulaire fort édifiante, entre Paris et Abidjan, surtout, autour diplomatique que je connais bien. Paris fait simplement dire à Abidjan, que la Côte d’Ivoire sera ‘’tête d’affiche’’ du nouvel ordre des affaires pétrolières et économiques du Golfe de Guinée. En ce moment précis, la Côte d’Ivoire, siège de l’organisation régionale de communication par satellite – Rascom – aura joui d’une totale stabilité, à toute épreuve, avec les nouvelles forces militaires, que la France installerait en Côte d’Ivoire, pour échapper, à mon avis, aux rigueurs américaines et asiatiques. Autrement dit, Alassane Ouattara a dit ce que la France lui a dit ‘’d’annoncer’’ à New York. Mais le chef de l’Etat ivoirien n’a pas tort. Lui qui rêve depuis plusieurs années, avec une ardeur rare, de ‘’jouer’’ dans la cour de ce grand empire économique du Golfe de Guinée. Seulement, je conseille à Alassane Ouattara, de ne pas trop flamber. « Pays émergent » pour la Côte d’Ivoire n’est pas un nouveau mot. Dans mon exercice de recherches diplomatiques c’est bien, les mêmes milieux économiques et politiques français qui sont allés soumettre à Félix Houphouët-Boigny que la Côte d’Ivoire, était un ‘’pays intermédiaire’’. Emergent ou ‘’pays intermédiaire’’, ce n’est qu’un simple jeu de mots, et ne peut susciter d’exceptionnels atouts de développement. Je sais très bien que les Occidentaux ‘’éblouissent’’ les Africains avec ces mots, pour davantage cibler leurs stratégies, fondées sur le besoin du terrain. Mais Alassane Ouattara, qui n’est pas n’importe quel économiste, connaît la précision de la moralité des occidentaux, dans le champ d’application de leurs intérêts. A mon avis, Alassane Ouattara doit s’éloigner des caprices des mots de ses alliés occidentaux et français, parfois incohérents et prêts à chasser ceux qui ne savent pas que tout dépend d’eux. Parce qu’ils manient l’exploit technique de ‘’pays émergent’’ : un contrat politique, économique, et diplomatique, qu’il ne faut pas trahir. Dans les années 1970 – 1980 – 1990, c’était le même taux de rigueur des jeux de mots avec Félix Houphouët-Boigny. ‘’Côte d’Ivoire pays phare’’ que les Ivoiriens ont cru sans discernement. Henri Konan Bédié, qui succède à Félix Houphouët-Boigny, accepte difficilement ces jeux de mots qui généralement sont socialement et politiquement coûteux. Il y a de quoi à inquiéter, particulièrement les Français. Parce que, Henri Konan Bédié, en 1995, avait dit que la Côte d’Ivoire aura son indépendance énergétique, grâce à son centre régional de pétrole et de gaz. Et, comme Henri Konan Bédié s’éloignait du champ d’application des jeux de mots des intérêts occidentaux et français en Côte d’Ivoire… la suite fut coûteuse pour son régime en 1999. Autrement dit, si Alassane Ouattara veut faire de la Côte d’Ivoire, un ‘’pays émergent’’ d’ici 2020, il lui est interdit d’échouer. Parce que tout simplement, Alassane Ouattara, à la tête de la Côte d’Ivoire est une nouvelle ère pour la France.

Par Ben Ismaël in L'Intelligent d'Abidjan
Mardi 4 Octobre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Opinion
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 12 Octobre 2018 - 21:31 Le Cameroun n’a pas besoin de violence

Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche D'Abidjan | 04/05/2011 | 2029 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire


Municipales 2018/Le candidat Siandou Fofana s’aligne sur la décision d’annulation du scrutin à Port-Bouët Nguettia… https://t.co/mGfLeanF3M

Facebook

Partager ce site