Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

La CAF va-t-elle retirer l'organisation de la Can 2021 à la Côte d'Ivoire ?

La Côte d'Ivoire va abriter l'organisation de la Can 2021 après celle de 1984. La décision a été prise au sortir de la Can 2015 en Guinée Equatoriale par Issa Ayatou, alors président de la Caf. Seulement voilà, les événements à venir ne plaident pas forcément en faveur de la Côte d'Ivoire. Et la Caf envisage d'anticiper pour ne pas se laisser surprendre à la dernière minute.


La Côte d'Ivoire pourra-t-elle organiser, comme prévu, sa seconde Coupe d'Afrique des nations de football, en 2021, après celle abritée en 1984 ? Énorme interrogation. Mais pourquoi s'interroger sur une décision déjà prise, une décision entérinée et adoptée par les instances de la Confédération Africaine de Football et le gouvernement ivoirien ? A priori, il n'y a pas de quoi se remuer les méninges sur la question. Cependant, quand on compare le timing de la compétition (janvier-février 2021) et celui des élections présidentielles en Côte d'Ivoire (2020), les deux programmes se chevauchent quasiment. Seuls douze petits mois les séparent. Au plan technique, aucun stade sur les quatre qui doivent être construits à Korhogo, Yamoussoukro, Abidjan et Bouaké n'ont pas encore reçu leurs premiers coups de pelle. Quant à l'aspect éthique, le nouveau président de la Confédération Africaine de football (Caf), Haman Haman, militerait désormais pour les vrais hommes du football à la tête des Fédérations nationales pour lui faciliter la tâche dans sa gestion. Pour davantage de précautions, l'instance faîtière du football africain aurait déjà choisi des pays pour pallier la défection de dernière minute de la Côte d'Ivoire.

Des raisons politiques...

C'est la règle. Pour l’organisation des Coupes d'Afrique des nations de football (Can), la Confédération Africaine de football participe à une hauteur considérable aux coups de réalisation des infrastructures et prend entièrement en charge l'hébergement, la déplacement, la nourriture de toutes les délégations participantes. Pour l'édition de 2021 programmée en Côte d'Ivoire, l'Etat ivoirien sera plus que sollicité. Il lui faudra construire quatre stades flambant neuf avec autant de petits terrains d'entrainement dans chaque ville où seront érigés ces stades. Il faudra aussi réaliser des infrastructures hôtelières et routières. Sans compter l'amélioration des lignes téléphoniques et bien d'autres dépenses y afférentes. Ce sera aussi onéreux qu’exorbitant. De lourdes poches de dépenses à honorer par l'État. Il faut, pour cela, compter des centaines de milliards de francs cfa.
Douze mois plus tôt, il y aura les élections présidentielles en Côte d'Ivoire. Une échéance qui va nécessiter autant d'argent que l'organisation de la Can. Mais qui va surtout polariser l'attention des dirigeants ivoiriens. Car de leur victoire à l'élection présidentielle dépendra leur présence un an plus tard à la Can de football. Vont-ils donc accorder plus d'importance aux dépenses liées à la Can que celles, politiques, qui vont leur permettre de garder le pouvoir ?

Situation post-électorale incertaine...

L'une des raison qui inquiète la Caf et qui l'amène à prendre des dispositions et précautions en vue de la Can 2021 en Côte d'Ivoire, ce sont les événements post-électoraux. Les élections présidentielles vont se dérouler en octobre 2020. La Can débutera en janvier 2021. Quatre petits mois après. Le pays sera-t-il suffisamment paisible pour accueillir une compétition de cette envergure en toute quiétude ? L'ensemble du territoire aura-t-il été débarrassé de tous les soubresauts liés aux élections ? Les populations seront-elles suffisamment disposées à aller remplir les stades ? C'est pourquoi la Caf, qui se réfère aux élections de 2010 qui ont engendré une longue crise d'une année entière, penche pour une solution palliative.


Des raisons techniques...

À trente six mois (36 mois) de l'entame de la Coupe d'Afrique des nations de football en Côte d'Ivoire, aucune des huit infrastructures sportives (grands stades et terrains d'entrainement) n'est encore sortie de terre. Tout reste à l'étape de projet. Alors question : la Côte d'Ivoire pourra-t-elle se doter de ces stades, des hôtels de quatre étoiles exigés par la Caf, des routes et lignes téléphoniques et être prête d'ici là ?
Jusque-là, la Caf n'a pas encore envoyé de mission en Côte d'Ivoire pour s’imprégner de l'état d'avancement des travaux. Naturellement, elle a plus les yeux rivés sur le Cameroun qui organise la compétition dans dix petits mois. Mais quand on sait que la construction d'un terrain de dimension internationale prend au bas mot 24 ou 36 mois selon la dimension, on reste septique quant à la disponibilité de tous les stades de compétition au moment opportun en Côte d'Ivoire pour la Can 2021. Et le président de la Caf, de source bien informée, ne souhaite plus voir les matchs de la Can se dérouler sur des stades en chantier comme on a pu le voir en Guinée Equatoriale et au Gabon. Des pelouses à peine enfouies dans le sol qui accueillent des matchs de grande intensité. Conséquence, les arrosages continuent tout le long de la compétition.


Des pays prêts pour remplacer la Côte d'Ivoire...

Au nombre des nations ciblées par les instances de la Caf pour suppléer la Côte d'Ivoire en cas de défection de dernière minute figure en bonne place le Maroc. Le pays du roi Mohamed V s'est positionné pour l'organisation de la seconde Coupe du monde de football en Afrique en 2026. Accueillir donc la Can 2021 serait un bon exercice d'échauffement pour le royaume chérifien. Le Maroc a tout déjà prêt. En place. Au niveau des infrastructures sportives notamment. D'autres pays de l'Afrique du Nord comme l'Algérie, la Tunisie et même l'Afrique du Sud sont au rebond. Des nations où il ne se pose aucun problème d'infrastructures sportives comme c'est le cas criant en Côte d'Ivoire. On le voit, la Caf n'entend donc pas s'embarrasser de fioritures pour trouver un remplaçant au bras plus valide que celui de la Côte d'Ivoire en cas de besoin. Mais d'ici là, l’organisation de la Can 2021 reste l'affaire du pays de Félix Houphouët-Boigny. Un comité d'organisation a déjà été mis en place à cet effet et piloté par l'ancien directeur général des impôts, Lambert Feh Kessé.

Edson Titi
Lundi 12 Février 2018
La Dépêche d'Abidjan



Sports
Notez


1.Posté par AMANI le 14/02/2018 10:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
il n'ya pas douze mois entre octobre 2020 et janvier-fevrier 2021 mais 3-4 mois. merci

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 27/09/2016 | 1281 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 06/02/2015 | 2076 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/07/2014 | 1986 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/06/2014 | 1223 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 2120 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 03/06/2014 | 1879 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 14/06/2013 | 1950 vues
44444  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 07/05/2013 | 2033 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


Est-ce que Dieu écoute même les prières des Africains? Dimanche passé, j’étais au culte avec un ami. Sur le chemin… https://t.co/0NcHnYegG7

Facebook

Partager ce site