Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LIBERATION de GBAGBO:Changer de stratégie au-delàs des marches


LIBERATION de GBAGBO:Changer de stratégie au-delàs des marches
Voici bientôt trois ans que le président Gbagbo croupit dans les geôles de Ouattara et compagnie. Voici également trois ans au moins que les prophètes nous affirment que Dieu va bientôt sévir et rien n’arrive. Est-ce que Dieu ment ? Assurément non, mais seulement, les prophètes interprètent mal le langage de Dieu, parce que Dieu parle. Voici enfin bientôt trois ans que les pro-Gbagbo marchent en Europe et ailleurs qu’en Côte d’Ivoire et apparemment rien de concret ne bouge. Sachant que toute activité humaine requiert un bilan après une certaine période donnée, faisons donc le bilan de nos marches pour savoir dans quel sens orienter notre action.
A cet égard, nous constatons que les marches n’apportent pas le résultat escompté et parfois elles desservent la cause de Laurent Gbagbo parce qu’il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut rien entendre. La communication pour faire changer le regard de la communauté dite internationale n’a que des effets très timides. Ce qui est gênant est que pour la majorité des marcheurs, Laurent Gbagbo devient un fonds de commerce pour se faire valoir. Leur demander de changer de stratégie, serait catastrophique pour leur ambition, mais surtout pour leur image… Mais pour dire la vérité, force est de reconnaître qu’il faut changer de stratégie. Alors laquelle est-elle ?Regardons en face de nous ce que fait le parti républicain. Durant sa traversée du désert, jamais les pro-Ouattara n’ont jeté leur dévolu sur les marches ; du moins ici en Europe à l’instar des pro-Gbagbo. Et pourtant, ceci n’exclut pas cela. On nous a naïvement dit que la marche est un droit constitutionnel et de surcroît, un gage de démocratie. Mais la marche n’a jamais remplacé encore moins interdit la lutte mystique. Le parti républicain, en bon africain, a plus tiré sur la corde mystique que démocratique. Les supplétifs des FRCI, les dozos pour ne pas les nommer, ont donné le tournis aux FDS (Forces de défenses et de sécurité) sous Laurent Gbagbo. Nos militaires en avaient souvent une peur bleue pour cause d’invulnérabilité, ce qui est réellement à vérifier…Les marches par manque de conviction nous ont fait oublier nos traditions. Lesquelles sont-elles ces traditions ? En effet, dans l’Afrique profonde, quand on perd brutalement un parent des suites d’un mal anodin, on dit qu’il faut rentrer en brousse.
Cette expression typiquement ivoirienne n’a pas besoin d’être expliquée aux Ivoiriens. L’on nous rétorquera que les sachants en la matière manquent cruellement. Mais combien sont-ils à avoir réellement cherché et n’ont pas trouvé ?Qui peut-il dire qu’il comprend pourquoi le monde entier a pu se coaliser contre un homme qui est au pouvoir et se trouve attaqué par une rébellion qui n’a jamais été condamnée ni par l’Union Africaine ni par l’Union Européenne encore moins par l’ONU ? Qui peut-il comprendre comment Alassane Dramane Ouattara cristallise autour de sa personne, tant d’amitiés ; alors qu’en réalité il est un piètre chef ? Qui peut-il dire avoir eu la preuve de la capacité intellectuelle de cet homme pour jouir d’une réputation mondiale ?
Pourtant sous Houphouët-Boigny, il a lamentablement échoué. Même après les pluies de milliards de promesses, on sait que l’ADO-solution a viré à l’ADO-problème. Cette réputation surfaite n’est qu’une illusion nourrie par le terreau du mysticisme. On accuse la Franc-maçonnerie, mais elle n’est qu’une philosophie initiatique qui à elle seule, ne peut faire aduler un individu ! Si ADO et compagnie ont écrabouillé et puis mystiquement enterré Laurent Gbagbo, ce ne sont pas les bavardages d’allégresse des marches qui vont le déterrer et le réhabiliter. Il faut se rendre à l’évidence. Les pro-Gbagbo pour cacher leur manque de volonté combative, prétextent qu’il faut se confier à Dieu. Mais diantre, croient-ils que les pro-Ouattara ne prient pas Dieu comme eux ? Pourquoi Dieu écouterait-il les pro-Gbagbo plus que les pro-Ouattara ?Le pouvoir Ouattara a complètement laminé Konan Bédié. On le voit suivre Ouattara comme un petit toutou suit son maître. Et dire que lui l’Akan fier et rancunier, a même oublié qu’il a rudoyé ADO au point d’avoir mis Interpol à ses trousses.
Sous peu, il va passer sous le rouleau compresseur ouattracien. Pour le séduire, il a fallu dire qu’en cas de victoire, Ouattara gouvernerait sous la responsabilité morale de Bédié. Aujourd’hui, l’ex-président fait campagne pour la candidature unique d’Ouattara ; on croit rêver ! Vraiment n’importe quoi. Il court dans le milieu pro-Gbagbo, le bruit que des contacts à Yamane au Burkina, ailleurs en Inde et en Israël, il y a la possibilité de forcer le destin du prisonnier pour le faire libérer. Mais tous les pro-Gbagbo ayant un peu de moyens financiers s’arcboutent sur leur argent. Voyez par vous-même : Au moment où l’on avait besoin de dix mille euros pour la cause du Woudy, les pro-Gbagbo préféraient louer des cars au nombre de dix (10) à raison de mille huit cents (1800) euros pièce soit, au total dix huit mille (18000) euros sans compter l’argent de poche à gaspiller à La Haye. Rendre visite à La Haye, était devenu un pèlerinage festif et galant. Alors que secrètement, d’autres se privaient de tout pour tenter un autre son de cloche.
N’est-il pas temps de changer de stratégie ou alors de combiner les marches avec la recherche mystique ? Faire semblant de lutter pour Gbagbo alors qu’en réalité, beaucoup prennent ce voyage à La Haye comme une foire est simplement malhonnête. Laurent Gbagbo mérite-t-il un tel sort ? Les grandes douleurs, dit-on sont muettes, est-ce en criant depuis trois ans sans résultat tangible qu’on exprime forcément sa peine ? A chacun de répondre à cette interrogation.

Julius Blawa Aguisso


Mercredi 3 Septembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2644 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3339 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2202 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5425 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 51834 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5808 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires