Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








LES OUGANDAISES PRIVÉES DE MINI JUPES SOUS PEINE D’EMPRISONNEMENT !


LES OUGANDAISES PRIVÉES DE MINI JUPES SOUS PEINE D’EMPRISONNEMENT !
L’Ouganda est en guerre contre la mode et veut atténuer ses effets pervers dans le pays. Les députés ougandais ont adopté jeudi, un projet de loi contre la pornographie. Cette loi anti-pornographie interdit le port des mini-jupes et autres vêtements jugés indécents chez les femmes.
Les initiateurs de cette loi expliquent qu’elle va permettre de réglementer l’effet de mode dans le pays. Après son adoption par le Parlement, la loi sera transmise au Président de la République Yoweri Museveni, qui sera chargé de la promulguer avant sa mise en exécution.
Aussitôt après le vote de cette loi à l’Assemblée, des voix se sont levées pour crier à la restriction des libertés accordées aux femmes. Des mouvements féministes pensent que cette loi se lève contre l’épanouissement des femmes. Certains détracteurs de ce projet de loi iront jusqu’à présager que de nombreux films et téléfilms seront bientôt interdits et que des artistes comme Beyonce et Madonna ne passeront plus sur leurs chaînes de télévision. En effet, le projet de loi anti-pornographie interdit tout ce qui « montre les organes sexuels d’une personne tels que les seins, les cuisses, les fesses ou tout comportement sensuel destiné à provoquer l’excitation sexuelle ou tout acte indécent ou comportement tendant à corrompre les mœurs ».
Initiée par le ministre ougandais en charge de l’Ethique et de l’Intégrité, Simon Lokodo, un ancien prêtre, cette loi est destinée à réglementer l’habillement des filles en Ouganda pour mettre fin à la dépravation des mœurs. Son initiateur, le ministre Simon Lokodo avait fait savoir en début de cette année que les femmes qui ne portent « rien au-dessus du genou » devraient être arrêtées. Mais les détracteurs de la loi trouvent que c’est un projet de loi qui marque le retour au règne de l’ancien dictateur Idi Amin qui avait interdit les minijupes durant ses années de pouvoir.
Mais tout compte fait, une considérable majorité des ougandais se montrent compréhensifs avec leurs autorités. L’Ouganda où l’écrasante majorité des habitants sont des chrétiens. Et le pays est dirigé très souvent à partir des doctrines chrétiennes. Ce qui laissent entrevoir parfois la sévérité dans les lois votées par les députés.

afriquequotidien.com
Dimanche 29 Décembre 2013
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2781 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3022 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3821 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3126 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5164 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire