Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LE VIEIL HOMME ET LA MERDE




Si j’étais écrivain, je consignerais l’histoire du vieux Sangaré et des frondeurs dans un roman qui aurait pu, par l’humour, l’ironie et le burlesque qui caractérisent les situations que les différents personnages enchaînent, avoir un titre proche de celui du roman de l’écrivain camerounais Ferdinand Oyono, <<Le Vieux Nègre et La Médaille>>.Il reste vrai que Sangaré croit au père Nobel et rêve d’avoir le Prix Nobel de la fidélité au président Laurent Gbagbo.Mais cela n’est qu’un beau rêve et d’ailleurs Sangaré n’est pas courageux, optimiste et patient comme le vieux Méka, personnage central du roman << Le vieux nègre et la médaille >> qui, tout au long de cette oeuvre a vainement couru derrière une distinction devenue peu de temps après la source de tous ses malheurs.

Si l’histoire du vieux Sangaré et des frondeurs était une fiction, je l’étalerais donc dans un roman qui ressemblerait au roman << Le Vieil Homme et la Mer >>, écrit par l'écrivain américain Prix Nobel de Littérature Ernest Hemingway.Comme le vieux pêcheur cubain appelé Santiago qui lutte avec un poisson gigantesque, les vents et la mer, Sangaré lutte contre un Leader politique d’envergure, le Lion du Moronou et des situations qui dépassent sa vieille personne.

Certains au FPI ont cependant pris l’habitude de l’appeler Le Gardien du Temple.Sangaré n’a pourtant jamais gardé quoi que ce soit.Bien au contraire, il est le pyromane qui a brûlé le temple, jeté et dispersé les fidèles dans la rue.Au soir de sa vie, il est clair que Sangaré ne voulait pas que le Temple lui survive, que le jeune Lion du Moronou s’asseye sur le trône laissé par Laurent Gbagbo.Poussé alors par la jalousie, la méchanceté et la mesquinerie, Sangaré a commencé à organiser et à parrainer des complots pour évincer Affi et récupérer le FPI.Mais voulant conduire le parti vers le passé, nous éloigner du futur, couper le FPI et la Côte D’Ivoire de l'avenir, Sangaré s’est totalement égaré et se trouve aujourd’hui pris dans une vraie merde, y entraînant avec lui tous ses suiveurs.Le voici donc obligé de jouer au leader alors qu’il n’en a jamais eu l’étoffe.Le voici obligé de réculer devant la loi alors que comme professeur de droit à l’université, il se targue de maîtriser toutes les subtilités de la loi.Le voici obligé de retourner dans la clandestinité alors que depuis le Congrès de Dabou et même quand le FPI était au pouvoir, il menait une vie de clandestin dans la République.Un ministre des Affaires étrangères qui n'est jamais monté au créneau pour nous défendre pendant que tout le monde nous diabolisait.Le voici obligé maintenant de vivre avec la peur au ventre de retourner en prison, d’user de diverses astuces pour éviter une nouvelle arrestation.Le voici obligé de se cacher pour envoyer les enfants des gens se faire réprimer sauvagement au Plateau et se faire jeter en brousse comme des sacs de poubelles.

Le voici obligé de faire semblant d'ignorer que l’insurrection que lui et les frondeurs s’entêtent à vouloir allumer pour chasser Dramane du pouvoir, n’a actuellement aucune chance de bousculer le régime barbare d’Abidjan.
Le voici enfin obligé d’assister impuissant aux initiatives qu’engage le président Affi pour la libération du président Laurent Gbagbo, alors que lui Sangaré et les frondeurs souhaitaient qu’il y reste le plus longtemps possible ou même définitivement afin de leur permettre d’utiliser son nom et son image pour mentir et égarer les Ivoiriens.J’ai vu toutes ces tribulations interminables du vieux Sangaré et si l’envie me venait d’écrire un roman, je ne lui donnerais pas le beau titre de << Le vieil homme et la mer >> mais je l’intitulerais sans aucune hésitation: << LE VIEIL HOMME ET LA MERDE >>.Car Sangaré et les frondeurs sont dans la merde jusqu'au cou et tout semble indiquer que la fin de leurs problèmes n’est pas pour demain.Si bien sûr la sagesse ne les visite pas.

Océane Yacé, Politologue, Monte-Carlo, Monaco
Lundi 6 Avril 2015
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par Akossia Pierre le 06/04/2015 23:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il vaut mieux être un vieux peureux que d'être un asticot dans un cercueil, quand on a été gardien de notre

Assemblée Tu penses que si Affi n’était pas le sbire d’Alassane; son gouvernement le défendrait gratuitement ? Tous les étrangers qui se font passer d’ivoirien de souche sont les mêmes, ils sont tous unanimes pour nous détruire.

Politologue balançoire ! Yatchi pour toi là !

ALERTE !

Ouattara en pleine démonstration dictatoriale. Il pense qu’on va avoir peur de lui en déligeantant ses dozos pour nous brutaliser.

Quelques jeunes du FPI tabassés et jetés dans la brousse pour avoir rendu visite aux camarades incarcérés a la préfecture de police.

Leur peur se transforme en violence, on les aura coûte que coûte !

2.Posté par Miaou le 07/04/2015 16:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est une honte de te voir débiter ce genre de merdes toi-même yacé. Et plus vous continuez, plus vous devenez petits. Penses-tu même dans tes rêves voire naïvement que Gbagbo que tu fais semblant d'épargner alors que c'est bien lui que tu insultes, apprécie cette ligne que vous empruntez actuellement?
Enfin tu l'as dis: Sangaré refuse qu'affi s'asseye sur la place de Gbagbo...or donc affi voulait s'y asseoir pendant que nous sommes encore en bataille pour le ramener à cette place?
Hé bien c'est bien là le problème. Mais si vous êtes heureux de déchirer le tissu FPI pour le bien être de Dramane puisqu'il est tout ravis qu'on parle du FPI tonneau vide avec affi si ce n'est que le nom; conscient qu'il est que le bougnoule affi n'a absolument personne avec lui que des gens dont l'évocation des nom ne représente aucune histoire dans ce pays.
Plus royaliste que le roi. Dors tranquille Gbagbo, je ferai ton bonheur à ta place. Honte à toi yacé que tu parles de justice aujourd'hui, cette justice de Dramane... oui honte à vous affi et ses suiveurs que vous parliez de justice aujourd'hui ...cette justice Dramane. Codivoa yako! yako que certains de tes enfants soient aussi légers.

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2586 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3283 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2157 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5365 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 51021 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3533 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5747 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires