Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

L’enfant Yodé, chanteur ivoirien : «Le zouglou n’est pas le camarade de quelqu’un»

Après 15 années de silence, L’enfant Yodé annonce son retour avec un nouvel album enraciné dans la pure tradition zougloutique. Il en profite pour régler ses comptes avec le coupé-décalé, premier conçurent du zouglou au titre des rythmes urbains. Entretien.


L’enfant Yodé, chanteur ivoirien : «Le zouglou n’est pas le camarade de quelqu’un»
Notre Voie : Où en êtes-vous avec la préparation de votre quatrième album ?

L’enfant Yodé : Je suis en train de mettre la dernière main à pâte. Disons que le produit est fini. Il ne me reste plus qu’à le mettre sur le marché pour le bonheur des zouglouphiles. Rendez-vous donc dans deux mois.

N.V. : Comment avez-vous baptisé ce bébé ?

L.Y. : L’album a un titre, mais je préfère ne pas le dévoiler maintenant.

N.V. : Pourquoi ce mystère ?

L.Y. : Je vais vous surprendre un jour. Restez à l’écoute.

N.V. : On peut quand même savoir le nombre de titres qui composent l’album et de quoi il parle ?

L.Y. : Le disque comporte 10 titres. J’y évoque des faits quotidiens. C’est-à-dire l’amour, la femme, en somme tout ce qui se passe ici en Côte d’Ivoire et ailleurs.

N.V. : Y compris la politique ?

L.Y. : Non, je suis a-po-li-tique ! Je ne suis même pas vers où on fait de la politique.

N.V. : Un zouglou apolitique ?

L.Y. : Depuis que j’ai commencé ma carrière de chanteur, je n’ai jamais chanté politique. Donc, ce n’est pas aujourd’hui que je vais le faire. Mon dernier titre, «Là, il est l’heure», sorti en 1998, le deuxième, «Parisien moisi», en 1996, et «Les Côcô», en 1992. Sur tous ces albums, vous pouvez le constater, pas un seul refrain se rapportant à la politique pour ou contre qui que ce soit.

N.V. : Qui a arrangé et produit cette future œuvre ?

L.Y. : Cet album dont j’assure la production, au prix de ma débrouillardise, porte les touches d’Olivier Blé et de Kacou Honoré. Des arrangeurs qui ne sont plus à présenter. On a travaillé au studio Junior Gotha.

N.V. : Que promettez-vous au public ?

L.Y. : Je promets d’envoyer une bombe sur le marché parce qu’on me connaît en tant que quelqu’un qui a toujours de bons trucs. C’est pour cela que j’ai travaillé longtemps dans l’ombre. Il y aussi la piraterie qui est un véritable fléau en Côte d’Ivoire qui m’inquiétait. Dans ces conditions, vous imaginez qu’aucun producteur ne peut investir à perte dans la réalisation d’un disque.

N.V. : Ces derniers temps, on a l’impression que le coupé-décalé est en train de supplanter le zouglou…

L.Y. : Le coupé-décalé est un dérivé du zouglou. Le coupé-décalé est venu d’ailleurs pour nous trouver, ici. Un ami me disait un jour : un enfant qui a fait 100 villes et un vieux qui a vécu 100 ans dans un village n’ont pas la même manière d’apprécier les choses. Je veux dire que celui a vécu 100 ans est un sage, alors que celui qui parcourt 100 villes n’est que quelqu’un qui aime se promener. D’ailleurs, le zouglou est l’identité musicale de la Côte d’Ivoire.

N.V. :Vous vous réclamez donc de ceux qui continuent d’entretenir la flamme du zouglou...

N.V. : Si je ne le fais pas, je m’en voudrais. Et puis, ils sont nombreux, les jeunes chanteurs zouglou qui sont en studio. Ils forment la réserve. Bientôt, après nous les doyens, ils sortiront à leur tour leurs albums. Et je voudrais faire cette précision de taille par rapport à votre question précédente : quand nous les zouglou venons sur le marché, c’est bien avec un album. On n’a jamais fait de single pour faire du tapage avec.

N.V. : C’est un peu méchant…

L.Y. : Non, ce n’est pas méchant, ce que je suis en train de dire. Sinon, un homme qui chante ne peut pas sortir un album toutes les semaines. Ça n’existe pas. Même un grand chanteur comme Michael Jackson (paix à son âme), artiste interplanétaire, il ne l’avait jamais fait de son vivant.

N.V. : Ils ont quand même leur public…

L.Y. : Ils sortent un album aujourd’hui, dansent, percent leur nez, portent des caleçons et on voit leurs Q. Les enfants se mettent à danser et font comme eux. Mais qu’est-ce que vous montrez aux enfants ? Nous on ne fait pas ça ! Le zouglou, c’est la conscience. C’est du zouglou qu’on devient commissaire de police, c’est du zouglou qu’on devient Pdg de société. Qu’on me montre un coupé-décaleur Pdg d’une société. Il n’y en a pas ! Donc le zouglou n’est pas le camarade de quelqu’un.

Entretien réalisé par Schadé Adédé
In Notre Voie

Lundi 24 Juin 2013
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 980 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2210 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2010 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 962 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


DU VIVRE ENSEMBLE POLITIQUE AU GHANA ET EN CÔTE D'IVOIRE Vous avez certainement vu ces images de l’actuel chef de l… https://t.co/bZMa15xe94

Facebook

Partager ce site