Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan









Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

L'ESPRIT DE RECONCILIATION EN CÔTE D'IVOIRE VERSION ALASSANE OUATTARA


Photo :DR
Photo :DR
Est-il réellement crédible de parler de réconciliation, de prôner la paix, au vu de toutes les exactions et de toutes les détentions arbitraires qui font désormais partie du lot quotidien au sinistre golfe hôtel?
"Pense-il" réellement rayer d'un Abracadabra magique tout ce qui fut, tout ce qui est, et , malheureusement, toutes les horreurs qui restent à venir?
Le 11 avril, le président Laurent Gbagbo, sa femme, son fils ainsi que ses proches ont subi une humiliation terrible et ce, au vu et au su du monde entier.
Leur humiliation fût tout autant la nôtre et tout porte à croire que c'était bel et bien le but recherché !!!
Etait-il vraiment nécéssaire de pousser l'humiliation jusqu'à filmer le président au pied du lit et simplement revêtu d'un Marcel ?
A première vue, le président et sa femme auraient été surpris.

Selon des versions plus que crédibles, la France aurait utilisé des moyens déloyaux en profitant de la zone neutre, un certain tunnel destiné aux négociations, reliant l'ambassade Française à la présidence ivoirienne, pour y faire passer ces forces armées
Cela aurait il vraiment dû se passer ainsi?
Les militants de Ouattara répondront tout de suite un grand "OUI" de satisfaction voir de "jouissance" malsaine..
"OUI" mais voilà, Ouattara n'a pas le monopole du coeur, ni en Côte d'ivoire, ni dans l'Afrique toute entière.

Ce n'est pas en cachant le président Ivoirien dans un trou que le "président désigné par la communauté internationale" réussira à l'enlever de nos coeurs et encore moins, de nos mémoires.
Qui plus est, mal avisé ou peut être bien, mal conseillé, Mr Alassane Ouattara a laissé libre court à ces instincts les plus bas et les plus vils.
Un homme sage aurait pardonné ( encore faudrait-il qu'il y ai eu faute de l'autre côté ) .

Livrer ses adversaires, tels de la chair à pâté, à ses rebelles, n'est en aucun cas glorieux ni rassurant, de la part de cet individu qui, non seulement voudrait paraître comme un homme de dialogue mais, qui plus est, comme quelqu'un qui cherche à gouverner ce pays de plusieurs millions d'habitants avec la diversité d'ethnies qu'on lui connaît.

Mr Ouattara fait mine de tendre la main droite, en signe de réconciliation, devant les caméras et pourtant, il garde la machette ensanglantée de la main gauche.

Il convient de remettre les choses à leur place, quitte à se répéter encore et encore : Soit le pardon est général, soit personne n'y échappe.
On sent bien les choses venir.
Mr Ouattara va désigner quelques petits branquignoles pour endosser la responsabilité du génocide commis par ses milices et, si cela ne suffit pas, il pourrait même aller jusqu' à faire porter le chapeau de tous ces massacres à son actuel 1er ministre, le "jeune" et turbulent chef rebelle Guillaume Soro.

Durant toute cette crise Ivoirienne, le président Laurent Gbagbo a tenté de négocier et n'a eu de cesse de demander le recompte des voix.
Malgré l'incroyable succès de ces nombreuses manifestations populaire organisées par le ministre Charles Blé Goudé, les jeunes patriotes n'ont jamais été autorisés à marcher sur l'hôtel du golfe.
Comme Charles Blé Goudé l'avait si bien dit au cours de l'un de ces derniers discours : C'est l'esprit de la démocratie face à celui de la "fusicratie".

Il est plus que révoltant de constater, aujourd'hui, que nombre de gens fassent mine d'occulter le formidable élan patriotique qui s'était emparé de la Côte d'ivoire durant plus de quatre mois.

Comment ne pas se rappeler de cette dernière mobilisation ou, 24 heures durant, jeunes, vieux, femmes et enfants avaient célébré jusqu'au petit matin la souveraineté de la Côte d'ivoire ainsi que leur amour au président légitime : Cliquez sur le lien suivant ICI...
De même, qui pourrait réellement oublier le fait que le camp Ouattara n'ai jamais réussi à faire passer ses ordres à la grève ou à la désobéissance civique ?
Comment ne pas sourire en se remémorant de leur piteuse marche du million qui s'était mué en ridicule "marche des 200"?

Une pétition des plus sérieuses circule en ce moment même pour demander la libération immédiate du président Ivoirien.
Malgré le boycott des grands médias pour avertir l'opinion de son existence, des petits blogs, par ci, par là, se sont mis en quatre pour la faire diffuser.
Quelques jours après sa sortie, 10000 personnes ont déja signé, ce qui prouve bien l'intérêt particulier qu'éprouve nombre de personnes, de par le monde entier, pour le président ivoirien légitime.

Certains peuvent toujours manier la langue de bois ou tenter de leurrer leur monde, il n'empêche que sans l'intervention Française, jamais les forces rebelles n'auraient gagné cette guerre ( selon les révélations même du chef du commando invisible, le général IB ).
La France a eu besoin de ces 5 hélicoptères ainsi que de troupes au sol pour mettre à terre le régime du président Ivoirien.
Ce faisant, elle a abusé de sa force, elle a abusé de son rang de super puissance, en s'appuyant sur l'ONU, pour interférer dans les affaires politiques d'un état souverain.
50 ans après les indépendances, rien n'a changé !

Le cas Ivoirien dépasse ce simple cadre de la banale crise Post électorale.
Il s'agit pour l'Afrique de se libérer définitivement du joug colonial!
Avec ce coup d'état militaire perpétré par la France, Sarkozy envoie un message à tous les Africains : " Ce n'est pas demain la veille qu'une telle chose arrivera" !

Yann-Yéc'han
Jeudi 28 Avril 2011
La Dépêche d'Abidjan



Opinion
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche D'Abidjan | 04/05/2011 | 2061 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire



Facebook

Partager ce site