Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









L’ERREUR MONUMENTALE du Gouverneur Charles Konan Banny, candidat aux présidentielles de 2015


L’ERREUR MONUMENTALE du Gouverneur Charles Konan Banny, candidat aux présidentielles de 2015
Quand on a des ambitions présidentielles, surtout dans un pays africain face à un tyran, il y a deux cas :

1. On est le dauphin ou le candidat du président sortant, on a sa bénédiction ou au minimum son soutien tacite et peut-être même qu’on veut se présenter sur la base de son bilan – si le bilan est bon – alors on coopère avec le président sortant et on peut même travailler dans son équipe gouvernementale.

2. Mais quand on veut se présenter contre le président sortant qui a l’intention lui-même de se représenter, aller travailler dans son gouvernement est pire que prêter le flanc ; on creuse sa propre tombe. C’est comme se mettre la corde au cou et attendre d’être pendu par le président sortant, surtout si celui-ci s’appelle Alassane Ouattara et a fait 10 ans de guerre et de rébellion pour devenir président.

Le Gouverneur Charles Konan Banny a fait une grosse erreur – tu comptes te présenter contre Ouattara et tu as accepté de travailler pour lui ? Et il t’a confié des milliards à gérer dans une commission bidon sans tête ni queue qui n’avait AUCUN CHANCE d’aboutir ?

« Mon vieux père Banny », c’était un piège, le genre élémentaire que Nanan Boigny tendait souvent à ses adversaires ou ennemis. Justifier chaque centime des 16 milliards et sorti blanchi de cette affaire relèverait absolument du MIRACLE PUR, le genre qu’on n’a plus vu depuis que Lazare a été ressuscité des morts. Je ne dis pas cela parce-que je pense que tu as mal géré ; je le dis parce-que ce sera impossible d’autant plus que la mission de réconciliation nationale de la commission qu’on t’a confiée était elle-même IMPOSSIBLE, et tu étais entouré de plusieurs éléments de Ouattara dans cette commission et sur le terrain qui avaient toute latitude de créer des trous financiers pour t’acculer, et au besoin te couler. Et c’est exactement ce joker mis au frais depuis longtemps que Ouattara a sorti depuis que tu as annoncé ta candidature aux présidentielles contre lui. C’est une vieille ruse, surtout en Afrique, pour salir les adversaires politiques qui coopèrent avec le pouvoir.

Tonton Banny, j’espère que tu as en retour des jokers et des dossiers « chauds et compromettants » sur Ouattara et la rébellion pour faire peur à Ouattara et le faire reculer ou réfléchir par deux fois sur sa chasse aux sorcières contre toi et ton entourage. Sinon il aura ta peau et tu seras obligé peut-être, la mort dans l’âme, de renoncer à tes ambitions présidentielles comme il l’exige, à moins que ses parrains de la tristement célèbre communauté internationale lui intiment l’ordre d’arrêter de persécuter les candidats présidentiels déclarés contre lui.

Bonne chance Monsieur le Gouverneur car nous voulons – et les Ivoiriens dans leur écrasante majorité veulent – tout le monde sauf Ouattara ou un autre membre du RDR ou de la rébellion comme Président de la Côte d’Ivoire après les élections de 2015.

Une contribution de Maitre Namory F. Dosso
Vendredi 26 Décembre 2014
La Dépêche d'Abidjan



Tribune
Notez


1.Posté par Pierre Akossia le 27/12/2014 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le gouverneur Banny a accepté d'être candidat à la présidentielle, parce qu'il s'est rendu compte que la réconciliation avec Alassane Dramane Ouattara au niveau du pays il faut attendre saint glinglin.

Ce faisant, pour sa candidature, l'ossature du projet de Charles Banny, c'est avec les ivoiriens pour vrai vivre ensemble, la réconciliation.

Moi, je suis FPI, mais je suis attentif à tout candidat possible non violent, non criminel.

On a aussi dans le PDCI-RDA, le jeune coq KKB et le grand diplomate Amara, je les aime tous les trois. Que celui qui apporte la paix chez nous, gagne !

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/05/2018 | 2582 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 12/12/2017 | 3280 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 11/07/2017 | 2154 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 27/04/2016 | 5360 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 24/10/2015 | 51002 vues
33333  (36 votes) | 14 Commentaires
La Dépêche d'Abidjan | 12/05/2015 | 3530 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 04/01/2015 | 5742 vues
00000  (0 vote) | 3 Commentaires