Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Intoxication alimentaire, hier, à Affalikro (Abengourou) : 26 personnes frôlent la mort


Affalikro, village situé sur l’axe Abengourou-Niablé, a frôlé le pire. 26 personnes ont failli mourir après avoir consommé du riz. Elles ont été toutes transportées au Centre hospitalier régional (Chr) d’Abengourou pour y recevoir des soins. Les faits se sont passés, hier, après que ces personnes eurent consommé du riz chez dame Appia, une vendeuse bien connue du village. Comme tous les jours, elle en a mangé avec sa fille avant de se rendre au marché pour la vente. Ses clients qui faisaient habituellement la queue devant sa table ont également consommé le même plat. Malheureusement, ces personnes, quelques instants après, ont commencé à se sentir mal. La douleur s’est vite transformée en une diarrhée chez elles. Ces signes ont donc inquiété tout le village particulièrement les individus qui ont consommé le riz. C’est ainsi qu’ils se sont rendus au centre de santé du village pour des consultations. Le médecin, Docteur Kouamé Blaise, au regard de la gravité du mal, a rapidement orienté ses patients au Chr d’Abengourou. Une fois dans cette structure, les malades ont été admis aux urgences pour des analyses beaucoup plus approfondies. Les spécialistes qui se sont rendus compte que les malades souffraient d’une intoxication alimentaire ont fait des analyses sur la sauce qui a accompagné le riz. Et y ont trouvé un dépôt de furagan. Un produit très toxique. Qui a donc versé cette substance nocive dans la sauce de dame Appia ? Selon nos sources, les villageois ont soupçonné l’ex-ami de la vendeuse qui, à la veille, aurait eu des disputes avec elle. Ils l’ont donc obligé à consommer le même plat. Emmanuel, car c’est de lui qu’il s’agit, est, lui aussi, interné au Chr d’Abengourou parce que souffrant du même mal. Aux dernières nouvelles plus de la moitié des malades a été libérée.

Dje km et Georges Ekoumano in Le Nouveau Réveil
Mercredi 5 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société