Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Interview / Léo Ocran (Ambassadeur du Ghana) : ‘’Les Black Stars se battront pour honorer l’Afrique‘’

Son Excellence Léo Ocran, Ambassadeur du Ghana en Afrique du Sud sera bel et bien dans la tribune officielle de Soccer City à Soweto ce soir pour assister au quart de finale qui opposera les Black Stars à l’équipe d’Uruguay. Avant ce match aussi capital pour le Ghana et pour toute l’Afrique, l’Intelligent d’Abidjan l’a rencontré à Pretoria (Acadia stress).


Photo : DR
Photo : DR
Son Excellence, comment va le moral des joueurs ghanéens que vous aviez accompagnez de Sun city à Johannesburg où ils doivent disputer cet autre match important face aux Uruguayens?

Les joueurs se portent bien. Je peux rassurer à tout le monde que ces braves garçons ne sont nullement impressionnés par le Uruguay. Et puis ils sont vraiment conscients de l’importance de ce match. Ils sont farouchement déterminés à faire honneur à leur pays, le Ghana, mais ils sont aussi convaincus qu’ils sont attendus une fois encore par l’Afrique. Ils vont donc se battre de nouveau pour honorer l’Afrique.

Que leur aviez-vous personnellement demandé pour cette rencontre de ce soir, y a-t-il eu des promesses venues du gouvernement ?

Qu’est-ce que je peux leur demander maintenant que les joueurs eux-mêmes savent ce que le peuple ghanéen et africain attend d’eux depuis leur qualification pour le second tour ? Ils ont la clé du destin du football africain après l’élimination des autres équipes africaines. Ces braves garçons savent qu’ils n’ont plus le droit de reculer. On ne doit pas leur faires des promesses, le gouvernement avec à leur tête le Président John Atta Mills a fait l’essentiel avant le début de la Coupe du Monde. C’est maintenant à leur tour d’accomplir leur mission sur le terrain, jusqu’ici les jeunes ne déçoivent pas. Au lieu de leur faire des promesses, il faut plutôt les soutenir, les encourager et prier pour que tout marche bien jusqu’en finale.

Etiez-vous certain que les Black Stars allaient-ils atteindre les quarts de finale après l’élimination de la Côte d’Ivoire, du Cameroun et autres…donné favoris ?

C’est vous les médias qui choisissiez toujours les favoris des compétitions. Le football est un jeu, tout peut donc arriver sur le terrain. Je croyais aux chances de mon équipe. Les Black Stars ne sont pas arrivés en Afrique du Sud par hasard. L’équipe a survolé ses adversaires pendant les éliminatoires. Comment ne pas avoir confiance à des jeunes joueurs qui ont surpris tout le monde à la Coupe d’Afrique des Nations en Angola ? Une équipe qui a disputé la finale de la Coupe d’Afrique ne peut pas aller à la Coupe du Monde sans prouver quelque chose. Je suis personnellement fier des Black Stars pour avoir réussi à rassembler toute l’Afrique, c’est vraiment extraordinaire.

Quel est le véritable secret de la réussite des Black Stars ?

Je ne connais pas moi-même le secret de leur réussite. Mais je pense pour ma part que c’est l’organisation autour de l’équipe. Il y a des joueurs qui ont remporté la Coupe du Monde junior qui s’est déroulée en Egypte. Ils ont intégré bien l’équipe fanion. C’est une bonne politique pour préparer la relève de demain. C’est un aspect très sérieux qu’on ne devrait pas négliger. Il y a également le sérieux des joueurs qui sont eux aussi fiers de porter les couleurs du pays partout ou ils se trouvent. Aujourd’hui tout le monde parle d’eux et cite leur courage et leur volonté. Ça y va de leur honneur, ils ont choisi le football comme leur métier alors qu’ils le fassent bien. Il y a un joueur qui me disait la fois dernière qu’ils travaillent sérieusement ensemble et suivent poliment les consignes de leurs entraîneur, avec en tête que nul n’est au dessus de son ami. Les ainés leur prodigue de bons conseils, c’est ça le secret de leur réussite.

D’aucuns disent que cette équipe des Black Stars disputera la finale le 11 juillet prochain, c’est également votre opinion ?

Que Dieu les attende ! Ce serait merveilleux de voir une équipe africaine disputer la finale d’une Coupe du Monde. Mais pour le moment allons étape par étape car la réalité d’hier n’est pas celle de demain. Le football réserve souvent des surprises, toutes les équipes se méfient des Black Stars et c’est malheureux lorsque les arbitres se dressent face à une équipe dont les joueurs se donnent pour gagner un match.

L’absence surtout de André Ayew ne sera-t-elle pas un handicap pour le Ghana ?

Nous regrettons son absence due à deux cartons jaunes. Mais je pense qu’un autre sera là pour le remplacer dignement tel que Ababio dont l’entraîneur me parlait. L’équipe dispose assez de joueurs capables de faire oublier un autre.

Que peut-on attendre des supporters ?

Ils seront plus nombreux qu’avant car tous les ressortissants africains sont là derrière leur seul représentant.

Le président John Atta Mills sera-t-il encore là ?

Je ne saurai vous répondre. Il avait été invité par son homologue de l’Afrique du Sud, je ne sais pas s’il viendra ou pas

Avec le partenariat de l'Intelligent d'Abidjan / Réalisée par Hamed Konin à Pretoria



Vendredi 2 Juillet 2010
La Dépêche d'Abidjan



Interviews
Notez

Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."



J'aime une vidéo @YouTube : "Tutoriel Wordpress - 15 - Images provenants d'une source externe" à l'adresse https://t.co/5eOcrGg68c.

Facebook

Partager ce site