Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








Interdiction du sit-in de la JFpi/Justin Koua:«Le pouvoir veut étouffer la démocratie»


Interdiction du sit-in de la JFpi/Justin Koua:«Le pouvoir veut étouffer la démocratie»
Avec la même fougue, la même effronterie à l’égard des dirigeants, Justin Koua a réagi à l’annulation par le ministère de l’Intérieur du sit-in que son parti prévoyait hier au Plateau. Le secrétaire général par intérim de la Jeunesse du Front populaire ivoirien (JFpi) voit dans cette décision la volonté du gouvernement «d’étouffer la démocratie dans notre pays». Il en a donc déduit hier à la Riviera que le pouvoir «a peur» de la JFpi. A l’en croire, son organisation avait pris soin d’informer les autorités administratives et sécuritaires, les chancelleries, les associations confessionnelles et les organismes de défense des droits humains. Le but de cette démarche, a-t-il expliqué, était de démontrer que le sit-in était pacifique et qu’il ne visait qu’à revendiquer «le droit à la vie». Parce qu’à l’en croire, plusieurs de leurs militants seraient illégalement détenus et certains auraient même été tués. Le conférencier a révélé que c’est à deux jours de la manifestation que le préfet de région, préfet du département d’Abidjan, Sidiki Diakité, leur a signifié que le ministère voulait annuler leur regroupement. «Dans le respect de la loi, nous avons décidé de surseoir à la manifestation le temps de prendre langue avec le ministère de l’Intérieur pour trouver une nouvelle date», a-t-il informé. Le patron de la JFpi a précisé que l’annulation du sit-in n’est pas de la reculade mais le signe que le régime actuel est anti-démocratique. Il a prévenu que très bientôt une prochaine date non négociable sera fixée. L’administration n’aura donc d’autre choix que de l’accepter ou de les tuer tous, a-t-il mis en garde. M. Koua a porté de graves accusations contre le pouvoir en affirmant que des snipers étaient postés dans les tours au Plateau avec pour ordre de «tuer les jeunes» qui seraient venus manifester. Cette information, a-t-il révélé, il la tient de personnes proches du régime.

Bamba K. Inza in Nord-Sud
Vendredi 5 Octobre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Opinion | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 2776 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3010 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3818 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3123 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6359 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5163 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire