Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Le mal spirituel de l’Afrique : le christianisme et l’islam

BLOCO - COUPER, DÉCALER

03/11/2017 - La Dépêche d'Abidjan

BLOCO - ON VA OÙ ?

20/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOIRÉE CARITATIVE AU PROFIT DES ORPHELINATS D'AFRIQUE

03/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

LOGOBI STYLE - "ICI, C'EST ABIDJAN"

22/09/2017 - La Dépêche d'Abidjan

YODÉ ET SIRO - ASEC - KOTOKO

22/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 2

11/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

SOUM-BILL EN CONCERT À PARIS - EXTRAIT 1

10/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

AU CONCERT DE SOUM-BILL, LE 05 AOÛT 2017, À PARIS

09/08/2017 - La Dépêche d'Abidjan

MAGA DINDIN - A CAPPELLA

30/06/2017 - La Dépêche d'Abidjan

DIDIER BILÉ - "N'OUBLIEZ PAS"

17/04/2017 - La Dépêche d'Abidjan

ZOUGLOU FEELING (DOCUMENTAIRE) - EXTRAITS

21/02/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Magic System au Festival RAÏ NB Fever - Bercy 2009

20/11/2015 - La Dépêche d'Abidjan

PETIT DENIS : APPELEZ-MOI "EL CAPO"

08/10/2015 - La Dépêche d'Abidjan








L’ORIGINE DE LA FÊTE DE NOËL (PAR CHEIKH ANTA DIOP)

29/10/2017 - La Dépêche d'Abidjan

10 mars 1893 - Naissance de la Côte d'Ivoire

26/08/2016 - La Dépêche d'Abidjan

Laurent Gbagbo dans le tourbillon du Golf de Guinée.

27/09/2015 - La Dépêche d'Abidjan

HISTOIRE - Le premier instituteur ivoirien

08/07/2014 - La Dépêche d'Abidjan

Insécurité galopante : La Côte d’Ivoire toujours sur la liste noire des Américains

La Côte d’Ivoire est toujours mal lotie sur le plan sécuritaire, selon Washington. Pour ce faire, les autorités américaines déconseillent la destination ivoire à leurs compatriotes pour des missions non essentielles.



En décembre 2011, le Secrétariat d’Etat américain avait publié sur son site un communiqué qui incitait les citoyens américains qui désireraient se rendre aux bords de la Lagune Ebrié à ne pas se faire accompagner par des mineurs. Et que si leur mission n’est pas essentielle en Côte d’Ivoire de s’abstenir. Ensuite, le même communiqué appelait ceux qui résident déjà dans le pays d’être vigilants et de rouler les vitres montées, lorsqu’ils sont à des feux tricolores. Sans oublier également qu’une recommandation leur était faite de ne pas aller hors d’Abidjan à la tombée de la nuit. D’autant que la situation sécuritaire dans le pays ne garantit pas la bonne circulation des biens et des personnes. Avec la détermination du gouvernement ivoirien qui a multiplié depuis un moment des bons signes pour apporter la quiétude aux populations sur le plan sécuritaire, l’on espérait que le regard de Washington à ce niveau-là, allait évoluer. Quenni !

En effet, ‘‘La Lettre du Continent’’, dans sa parution n°38 du 28 juin 2012, a révélé que la Côte d’Ivoire est toujours sur la liste noire de l’administration Obama sur le plan sécuritaire. Dans la mesure où les Etats Unis déconseillent les citoyens américains de venir en Côte d’Ivoire si leur mission n’est pas essentielle.

Ce qui apportait de l’eau au moulin des Usa

Ce qui signifie que rien n’a évolué sur le plan sécuritaire dans le pays, malgré la bonne volonté des autorités. Exemple : le gouvernement ivoirien ne veut pas voir les forces conventionnelles de l’Etat occuper des sites publics ou privés. Et le Ministère de la Défense qui en fait son cheval de bataille a publié dans la presse, plusieurs circulaires indiquant la date d’aujourd’hui 30 juin 2012, comme date choisie pour mettre fin à ces pratiques déshonorantes pour une armée qui devrait avoir la confiance des populations. Mais dans certaines localités, cette injonction n’est pas encore respectée. C’est le cas d’Adzopé. Ici, le site du Conseil général, le logement du président du Conseil général et celui d’un agent de la mairie sont occupés par des éléments des Frci. Il en est de même pour Akoupé où l’hôtel des Hôtes est occupé. Yakassé Attobrou, le poste de la gendarmerie est actuellement occupé par des soldats. A Bouaké le siège de la Caisse nationale de la Prévoyance sociale (Cnps) qui servait d’Etat-major des ex-Forces nouvelles est encore occupé par des éléments des Frci. Dans la capitale économique, la situation est plus préoccupante. Des services publics, des résidences et cités universitaires, des résidences privées sont encore occupées. Mieux, Abobo est aujourd’hui « une far west ». Dans autre commune du District d’Abidjan, les hommes en armes font la pluie et le beau temps au grand dam des populations. A l’intérieur du pays comme Abidjan, des gangs opèrent avec un arsenal de guerre. C’est le cas des dix (10) redoutables malfaiteurs qui attaquaient les hôtels, les stations d’essence et des caves à Yopougon et dans bien d’autres communes que la police criminelle vient de mettre hors d’état de nuire le jeudi 28 juin 2012 dernier. Cette rébellion de gangs opérait avec des armes à feu que leur fournissait le nommé Traoré Abdoulaye alias « Korhogolais », qui se trouve être un élément des Frci. Selon des sources proches du dossier, de mars à avril, il était pratiquement dangereux de passer la nuit dans un hôtel à Yopougon.

Washington somme Abidjan de mettre fin à cette fin

L’ambassadeur des Usa, Philippe Carter III, dans une interview accordée à trois confrères, a abondamment expliqué que son pays met un point d’honneur sur la situation sécuritaire. Et que de ce point de vue, toute aide de l’administration américaine à la Côte d’Ivoire prend également en compte ce volet. Dans cette optique, si la Côte d’Ivoire veut être éligible au programme désigné « les priorités de l’aide à la transition du gouvernement des Etats Unis pour la Côte d’Ivoire 2012-2016 » devrait faire des efforts pour améliorer l’aspect sécuritaire.

Si rien de concret n’est fait pas le gouvernement Ahoussou et le chef de l’Etat, chef suprême de l’armée, la Côte d’Ivoire ne sera pas éligible au Millenium challenge corporation (Mcc). D’autant que ledit programme précité plus haut est destiné à favoriser cette éligibilité. « Il y a de grands défis. Les Usa tiennent au renforcement de la police et de la gendarmerie pour assurer la sécurité », souhaite l’ambassadeur américain à Abidjan. Et de poursuivre que les Usa ont invité le ministre de la Défense, de l’Intérieur, le chef d’état-major à s’y pencher. Voilà un défi à relever par le gouvernement.

Jean Louis Kobrissa in Boigny Express
Samedi 30 Juin 2012
La Dépêche d'Abidjan



Actualité
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correcte et d'éviter des affirmations sans preuves.




Actualité | Interviews | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN


"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 29/11/2017 | 1247 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/08/2017 | 2214 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 25/06/2017 | 2017 vues
11111  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 19/06/2017 | 971 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire


J'aime une vidéo @YouTube : "Tutoriel Wordpress - 29 - Les images d'en-tête" à l'adresse https://t.co/IbiHHlv0Nk.

Facebook

Partager ce site