Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Insécurité : Un véhicule de la RTI attaqué


Des journalistes de la télévision nationale n'oublieront pas de sitôt la journée du vendredi 4 mai 2012. Leur véhicule a été attaqué par des bandits non loin de Bangolo, plus précisément à 7 kilomètres de la ville, à l'ouest de la Côte d'Ivoire. En partance pour une mission à Bangolo, l'équipe de reportage de la RTI Bouaké était loin d'imaginer une attaque contre son véhicule. A quelques kilomètres de Bangolo, des coupeurs de route, au nombre de six, selon les victimes, ont surgi de la broussaille et ont forcé le véhicule à marquer un arrêt. Voyant l'effectif des malfrats et leurs armes, les journalistes ont stoppé, remettant leur vie entre les mains de Dieu. Les bandits les ont dépouillés de leur argent et du matériel de reportage, avant de s'évanouir, comme ils sont apparu, dans la nature. Pour les victimes qui nous ont rapporté l'information, les bandits ressemblaient à des éleveurs de bétail de part leur stature et leur langage.

In L'Inter
Vendredi 11 Mai 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société