Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Insécurité / Axe Abidjan-Abengourou : Un opérateur économique italien dépouillé de 3 millions de FCFA par des hommes en armes



Des individus en treillis se réclamant des FRCI (Forces républicaines de Côte d’Ivoire) continuent de sévir sur les routes. M. Matto, opérateur économique italien en a fait les frais le mercredi 24 Août 2011 entre Anyama et Adzopé, alors qu’il se rendait à Abengourou ce jour-là avec trois(3) de ses collaborateurs résidant à Abidjan. Invité par les représentants de sa structure dans la capitale économique ivoirienne pour finaliser un projet à Abengourou en partenariat avec la mairie de la cité de l’ancienne boucle du cacao, M. Matto a été stoppé entre Anyama et Adzopé par des éléments en treillis à bord d’une 4x4, se réclamant des FRCI. «Nous avons appris que vous possédez des armes dans votre voiture. Descendez donc », ont laissé entendre les bandits qui ont profité du déséquilibre de M. Matto et de ses trois collaborateurs pour les contraindre à embarquer avec eux. Croyant être en présence d’honnêtes éléments des FRCI, des explications et documents administratifs sont donnés aux bandits pour justifier l’objet de leur mission à Abengourou. Une fois en possession des dossiers, les malfrats retournent avec l’opérateur économique italien et ses trois collaborateurs dans la forêt non loin de la prison civile pour les déposséder de tous leurs biens. Ils réussissent à emporter trois (3) millions de FCFA, dix (10) téléphones portables et deux (2) ordinateurs portables. L’opérateur économique italien et ses collaborateurs ont été abandonnés sur les lieux où ils ont été dépouillés de leurs biens.

Huberson Digbeu in L'Intelligent d'Abidjan
Vendredi 2 Septembre 2011
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société