Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER








ITINERAIRE : Jean-Marie Adiaffi

Le célèbre écrivain Jean-Marie Adiaffi est né 1941, à Bettié, dans la région d`Abengourou à l’Est de la Côte d’Ivoire en pays Agni. Enseignant, poète et romancier, ses œuvres les plus célèbres sont ‘’La Carte d`identité’’ et ‘’D`Éclairs et de foudres’’. Philosophe très apprécié des milieux intellectuels, il a inventé le "bossonisme" la religion africaine. Il est décédé en 1999.


ITINERAIRE : Jean-Marie Adiaffi
Jean-Marie Adiaffi a perdu très tôt ses parents. Il a été élevé par son oncle maternel. Après avoir effectué son cycle primaire au village et secondaire à Bingerville, il s`est envolé pour la France où il obtint son baccalauréat. Il suivit alors des cours à l`IDHEC et un stage à l`OCORA d`où Jean Marie Adiaffi sortit en tant que réalisateur de télévision et de cinéma. Il revint à Abidjan pour travailler à la télévision ivoirienne. Mais les ‘’conditions’’ de travail à l’ORTI (devenu RTI) ne lui convenaient pas. Il retourna en France pour préparer sa licence et sa maîtrise de philosophie à la Sorbonne, après son CAPES, il revint en Côte d`Ivoire pour enseigner la philosophie dans les lycées et collèges dont le Lycée classique d`Abidjan…
Jean-Marie Adiaffi est considéré comme l`une des figures de proue de la "nouvelle écriture ivoirienne" faite de "mélanges des genres", "l`Ecriture N`zassa" qu`il l`appelait. Avec un langage virulent où les mots, précieux et triviaux, se mêlent pour constituer ces "coups de pilon dans la gueule des oppresseurs". En un mot, une écriture puissante au service d`un engagement poétique et politique sans borne pour la liberté et la libération des peuples opprimés.
Ainsi, de formation de réalisateur de cinéma et de télévision et de professeur de philosophe, c`est surtout en littérature que Jean-Marie Adiaffi va s`affirmer et s’épanouir, se présentant comme l`un des écrivains ivoiriens les plus talentueux et les plus novateurs. Avec une "écriture éclatée" : le mélange des genres ou le "genre sans genre" comme il se plaisait à qualifier lui-même sa littérature, d`où le qualificatif de "N`zassa", ce pagne Akan conçu de plusieurs morceaux de tissu multicolores.
Et les mots s`entrechoquent dans cette littérature comme "des éclairs et des foudres", développant les thèmes de la liberté et de l`indépendance. Par ailleurs, son œuvre est un produit des influences multiples : les auteurs présocratiques, surtout Parménide et Héraclite, les symbolistes tels qu`Eluard, Rimbaud et Lautréamont, les auteurs de la Négritude, notamment Césaire, et la culture Agni…
Lire la suite
Jeudi 27 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



ESPACE KAMITE
Notez

Opinion | Actualité | Interviews | Contributions | Zouglou Feeling | Vidéos | People | Reportages | Tribune | Faits et Méfaits | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Économie | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | ESPACE KAMITE | EN RÉGION



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 18/09/2019 | 3053 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 04/08/2019 | 1545 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 12/07/2019 | 2313 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 10/07/2019 | 2339 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 10/07/2019 | 2103 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 15/06/2019 | 675 vues
00000  (0 vote)
La Dépêche d'Abidjan | 20/03/2019 | 1634 vues
00000  (0 vote)