Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

La Dépêche d'Abidjan

LA LIBERTÉ D'INFORMER









Hier, à Yopougon: Un gbaka mitraillé par des hommes en treillis - Plusieurs blessés dont des cas graves


Hier, à Yopougon: Un gbaka mitraillé par des hommes en treillis - Plusieurs blessés dont des cas graves
Un minicar à bord duquel ont pris places plusieurs passagers, a essuyé plusieurs rafales de kalachnikov, peu après 6h, le jeudi 26 juillet 2012, au terminus des bus 42, dans les environs du collège Iges, dans la commune de Yopougon (Sideci).
En effet, selon des informations dont nous disposons, le minicar faisait l’objet de poursuite de la part des hommes en treillis qui ont estimé que le conducteur avait refusé d’obtempérer à leur injonction de le voir s’arrêter pour « un contrôle de pièces ». Le chauffeur qui redoutait le racket dans cette partie de la commune de Yopougon n’a pas voulu s’arrêter et a continué sa route.

Pris en chasse par les hommes en armes que quelques témoins ont assimilé aux éléments de Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci), le minicar et ses passagers, avant le terminus des bus 42, a été rattrapé par des rafales de kalachnikov. Paniqués, les riverains qui s’apprêtaient à vaquer à leurs occupations ont détalé. C’était la débandade dans le quartier Sideci. Les habitants tentaient de se mettre à l’abri. Le gbaka, immobilisé par des tirs nourris, c’est un cafouillage. Les passagers en sortent et poussent des cris de détresse.

Si certains s'en sont tirés avec des blessures légères dues à la bousculade et des égratignures de la carrosserie du minicar, ce n’était pas le cas d’au moins deux passagers. Il s’agit d’une dame qui a reçu une balle dans la cuisse.

Son pagne était quasiment imbibé de sang. Un autre passager, un homme d’une quarantaine d’années, a vu la plante du pied éclatée par une balle. Ayant perdu suffisamment de sang tout comme la dame, il a été évacué dans un centre de santé avec les autres passagers blessés.

M’BRA Konan in Soir info

Vendredi 27 Juillet 2012
La Dépêche d'Abidjan



Faits et Méfaits
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.




Politique | Interviews | Faits et Méfaits | En Région | Société