Connectez-vous S'inscrire
La Dépêche d'Abidjan

Guillaume Soro regrette-t-il son départ de la Primature ?: Un proche de Soro fait des aveux


Guillaume Soro regrette-t-il son départ de la Primature ?: Un proche de Soro fait des aveux
Que se passe-t-il au juste dans l’entourage du président Guillaume Soro depuis son départ de la Primature?
Pourquoi les collaborateurs du nouveau président de l’assemblée nationale regardent ils si fréquemment dans le rétroviseur comme s’ils avaient perdu quelque chose de pré cieux qui leur revient de droit, un bien qui fait désormais partie de leur patrimoine?
Pourquoi s’échinent ils à démontrer à chaque fois que la sécurité nationale est menacée, que ni le président de la République, ministre de la Défense, n’est pas capable de conduire son armée ou que le nouveau Premier ministre Jeannot Ahoussou Kouadio n’est pas à la place qu’il faut. Et que la solution pour stabiliser le pays, c’est de ramener à tout prix Guillaume Soro qui dirige désormais une autre institution à la Primature?
Bref, faut il comprendre, par ces sor ties intempestives, que Guillaume Soro s’ennuie à l’assemblée Nationale et que les ex Forces nouvelles n’ont jamais, à la vérité, voulu céder la Primaire au Pdci?
Un certain Zoro Michel qui se présente comme un proche du président de l’assemblée nationale a accordé une interview à un confrère de la place dans laquelle il se lance dans une véritable plaidoirie en faveur du retour du président Guillaume Soro à la Primature. Une sortie qui a suscité de nombreuses réactions et surtout des interrogations sur les véritables motivations et inter ventions du camp Soro où, de toute évidence, on n’a pas encore tourné la page de la Primature. Une sortie qui, en tout état de cause, vient remplir le moulin de ceux qui n’ont pas manqué de proférer de vives critiques suite aux interventions publiques jugées contraires au principe sacro saint de la séparation des pouvoirs du président de l’assemblée nationale à l’oc casion des attaques qui ont secoué la nation au mois d’août dernier.
Doit on en effet lire dans cette sortie de M. Zoro Michel un message clair du camp Soro au chef de l’Etat pour dire “attention, monsieur le président, si vous voulez gouverner en paix, remettez Guillaume Soro à sa place à la Primature et à la Défense car c’est un homme courageux, le seul qui connaît et qui est écouté par l’armée”. Ou alors M. Zoro s’est exprimé à titre personnel, auquel cas, la mention “proche de Soro” pour s’identifier nous paraît maladroite car de nature à susciter la confusion et des amal games.
M. Zoro Michel qui doit être un spécialiste des questions militaires et de défense nous apprend en effet que “les problèmes sécuritaires ont beaucoup de subtilités. En la matière, les stratégies sont mieux exécutées par celui qui connait non seulement le terrain mais qui détient le pouvoir de les faire appliquer. La contribution de Guillaume Soro ne peut être efficace que si lui même est au coeur des décisions” explique ce “proche” du président de l’assemblée nationale.
L’armée ivoirienne ne serait donc plus une institution, une armée républicaine mais constituée d’hommes qui n’obéissent, ne recon naissent et n’écoutent qu’un homme qu’ils identifient comme leur seul unique et véritable chef? L’Etat ne serait donc plus une continuité dans son volet militaire puisque M. Zoro Michel prend soin de nous faire encore remarquer que “ceux qui, aujourd’hui, constituent les bras valides des Forces républicaines sont les hommes de Soro”. Une véritable injure à notre armée, puisqu’on tente de nous faire comprendre que dans cette armée il y a des camps, celui des bras valides et celui des bras cassés.
Sait il seulement que cette classification est dangereuse et source de frus tration. Notre armée qui tente de se ressouder n’a pas besoin de ces clivages et le président de l’assemblée nationale devrait être gêné de ce que quelqu’un qui se réclame de lui développe des thèses ségrégationnistes pareilles. Si les bras valides des Frci sont les “hommes de Soro”, à qui appartiennent les autres bras cassés? N’est ce pas en définitive épouser les discours tendancieux des pro-Gbagbo que de stigmatiser de la sorte cette armée?
A la question de savoir ce que deviendrait l’accord entre Ouattara et le Pdci si Soro devrait être réinstallé à la Primature, Zoro Michel donne une réponse qui n’est pas sans rappel er celle tenues par un certain alphonse Soro en Mars dans une interview accordée à notre confrère “Le Patriote” où il déclarait que “le faiseur de roi n’est pas le roi”. Zoro Michel, lui, estime que Ouattara n’a pas de compte à rendre au Pdci mais plutôt à la nation ivoirienne. “Les Ivoiriens ne lui demanderont aucun compte sur ses rapports avec le Pdci ou sur d’éventuels accords avec Bédié qu’il n’aurait pas respectés.
Nous disons que le Président Ouattara doit se donner les moyens nécessaires, mettre les hommes aux places qu’il faut”. Faut il donc croire qu’Ahoussou Jeannot est sur des braises ardentes, qu’il marche sur un terrain miné, lui qui n’a ni le coeur de Soro ni une armée à sa solde et que l’armée ne reconnait pas comme son chef?
Si c’est sous ce prisme réducteur qu’il faut entrevoir l’avenir d’un pays aussi important que la Côte d’Ivoire, il y a lieu de vraiment désespérer et de s’inquiéter. Car ce pays a besoin de renouer avec une vie normale et de nouvelles valeurs. Le président Alassane Ouattara est le chef suprême des armées et le ministre de la Défense. Réclamer la Défense pour Soro parce que c’est lui que les bras valides des Frci reconnaissent revient tout simplement à dire que le chef de l’Etat n’a pas d’autorité sur cette armée, qu’il n’est le chef suprême de celle ci sur le papier mais que le vrai chef c’est Soro.

Akwaba Saint Clair in Le Nouveau Réveil
Jeudi 13 Septembre 2012
La Dépêche d'Abidjan



Lu pour vous
Notez

Nouveau commentaire :
Twitter

Conditions d'utilisation
Merci d'écrire dans un langage correct et d'éviter des affirmations sans preuves.





Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Opinion | Contributions | Vidéos | Zouglou Feeling | People | Reportages | Tribune | Lu pour vous | Arts et Cuture | Insolite | Communiqué | Sports | Santé | Tourisme - Voyages | À ne pas manquer | VOTRE PUBLICITÉ SUR LA DÉPÊCHE D'ABIDJAN | Espace Kamite



"Le Franc des Colonies Françaises d'Afrique (FCFA) est une propriété à part entière de la France."

La Dépêche d'Abidjan | 14/07/2020 | 3016 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 31/03/2019 | 3590 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 26/02/2019 | 3992 vues
44444  (2 votes) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 20/12/2017 | 3224 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/11/2015 | 6485 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 09/06/2015 | 5275 vues
33333  (1 vote) | 0 Commentaire
La Dépêche d'Abidjan | 22/04/2015 | 3770 vues
00000  (0 vote) | 0 Commentaire